L’argumentation au cœur du processus judiciaire, du Moyen Âge à nos jours

 

L’argumentation au cœur du processus judiciaire, du Moyen Âge à nos jours

Trois journées d’étude organisées par l’IRHiS (Institut de Recherches Historiques du Septentrion, UMR 8529, CNRS-Lille 3)
et le CHJ (Centre d’Histoire Judiciaire, UMR 8025, CNRS-Lille 2)
avec le soutien de la Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société (MESHS)

Programme PDF

Responsables scientifiques : Catherine Denys et Serge Dauchy
Coordination : Naoko Seriu (naoko.seriu@univ-lille2.fr)

Vendredi 23 novembre 2012

Après le jugement

à l’Université Lille 3, Salle de Séminaire IRHiS (A1 152 – anciennement A3 101)

Matin, 9h15-12h15
(Discutant : Hervé Leuwers)

Présentation de la journée par Hervé Leuwers, Lille 3 – IRHiS

Frédéric Chauvaud, Université de Poitiers, Pleurs, effroi et rires dans les prétoires. Le triomphe de l’émotion en cours d’assises (1880-1940)

Renée Martinage, Université Lille 2, De l’intime conviction des jurés à la motivation des arrêts des Cours d’Assises

Michel Nassiet, Université d’Angers, Récits de rémission : les stratégies rédactionnelles et le problème de la véracité en France à l’époque moderne

Reynald Abad, Université Paris-Sorbonne, Obtenir des lettres de clémence au XVIIIe siècle : les arguments des suppliants et de leurs soutiens

Discussion

Après-midi, 13h45-16h30
(Discutant : Jacques Lorgnier)

Alain Wijffels, Université Lille 2, L’argumentation dans les procédures en révision au Grand Conseil de Malines (XVIe siècle)

Isabelle Arnal-Corthier, Université Lille 2, Une source d’argumentation dans l’appel de grand criminel à la fin du XVIIe siècle : les lettres de cassation adressées au Parlement de Toulouse

Sébastien Annen, Université Lille 3, Dire et penser l’erreur judiciaire : l’argumentation dans les recours en cassation et en révision rapportés au Conseil privé du roi de France au XVIIIe siècle

Discussion

Conclusions de la journée par Xavier Rousseaux, Université catholique de Louvain

Conclusions générales par Catherine Denys, Serge Dauchy et Naoko Seriu

———————————————————————————————————————————————————————————————–

Vendredi 28 septembre 2012

Avant le procès

à la MESHS, Salle 002

Matin, 9h15-12h
(Discutant : Tanguy Le Marc’hadour)

Mots de présentation par Catherine Denys et Naoko Seriu

Présentation de la journée par Tanguy Le Marc’hadour

Hélène Duffuler-Vialle, Université Lille 2, Protestation d’innocence des proxénètes-tenanciers de bars à femmes pendant l’entre-deux-guerres

Naoko Seriu, Université Lille  2, Argumentations des soldats-déserteurs arrêtés par la Maréchaussée dans la seconde moitié du XVIIIe siècle

Sarah Auspert, Université catholique de Louvain, Les arguments invoqués par les prostituées arrêtées et interrogées dans les villes des Pays-Bas autrichiens pour justifier leur conduite (seconde moitié du XVIIIe siècle)  

Discussion

Après-midi, 13h30-16h45
(Discutante : Naoko Seriu)

Claire Chatelain, EHESS, Quitter son mari, garder sa femme : le déclenchement argumentaire d’une procédure de séparation matrimoniale (Parlement de Paris, 1704-1709)

Tanguy Le Marc’hadour, Université d’Artois, La voix de la déraison, paroles et défenses des insensés, des dissipateurs et des libertins devant les échevins de Lille au XVIIIe siècle

Margo Dekoster, Université catholique de Louvain, Lancer, justifier ou éviter l’action policière à Anvers au XIXe siècle: négociations entre la police, les accusés et les victimes

Florence Renucci, Université Lille 2, Enquêter et instruire dans l’Algérie coloniale : mission impossible ?

Conclusions de la journée par Catherine Denys – IRHiS (Institut de Recherches Historiques du Septentrion, UMR 8529, CNRS-Lille 3)

Vendredi 26 octobre 2012

Pendant le procès

à l’Université Lille 2, Salle des Actes

Matin, 9h30-12h
(Discutante : Florence Renucci)

Présentation de la journée par Florence Renucci, Université Lille 2

Chantal Aboucaya et Laurent Aboucaya, Université Lille 2, Procureurs et avocats : face-à-face argumenté devant le tribunal correctionnel de Lille

Bruno Debaenst, Université de Gand, Les borgnes du palais : les juges et les accidents du travail (Mons, 1870-1900)

Hervé Leuwers, Université Lille 3-IRHiS, Argumenter par l’écrit. Un avocat et ses factums : Robespierre

Discussion

Après-midi, 13h30-17h
(Discutant : Alain Wijffels)

Marco Cavina, Université de Bologne, Consilia pro veritate entre doctrine et procès (XVe-XVIIIe siècle). Typologies conceptuelles et structures argumentatives

Jacques Lorgnier, Université Lille 2, Vérités contradictoires en Parlement : dires des parties à la troisième chambre de la cour de Tournai (fin XVIIe – début XVIIIe siècle)

Françoise Briegel, Université de Genève, Les arguments défensifs au XVIIIe siècle (Genève-Savoie)

Discussion

Conclusions de la journée par Serge Dauchy – CHJ (Centre d’Histoire Judiciaire, UMR 8025, CNRS-Lille 2)

Imprimer ce billet Imprimer ce billet