Aux origines de Saint-Quentin

VILLETTE J.-L., SAPIN C., VALLET F.,  RABEL C., MAES B., GAILLARD M.

Aux origines de Saint-Quentin : de la tradition littéraire à la réalité archéologique

Saint-Quentin : Musée Antoine Lécuyer, 2011, 131 p.

ISBN 978-2-35404-029-1

EXN 24-12

Résumé :

Fils de sénateur, né à Rome au IIIe siècle et converti à la foi chrétienne, Quintinus vint évangéliser la Gaule sous l’empereur Dioclétien. Emprisonné et torturé à Amiens (Somme) par le préfet romain Rictiovar, il mourut et fut inhumé dans l’antique localité d’Augusta Viromanduorum. Sa sépulture, située à l’emplacement de l’actuelle collégiale (ou basilique) de Saint-Quentin (Aisne), entraîna un afflux de pèlerins. Ainsi émergea une ville nouvelle qui reprit le nom du martyr.
Les manuscrits de la Passion de saint Quentin, datés de la fin du VIIIe siècle à la fin du IXe siècle, témoignent d’un culte important, surtout dans le nord de la France. L’authentique, livre enluminé des environs de 1100, conservé à Saint-Quentin, demeure un objet emblématique cristallisant l’identité collective des Saint-Quentinois. Depuis la seconde moitié du XIXe siècle, les archéologues tentent de déterminer l’origine de la première église construite au-dessus du tombeau de saint Quentin. Les fouilles récents de la crypte ont démontré la réalité d’une inhumation précoce, au cours de la seconde moitié du IVe siècle, et d’une construction destinée à devenir un lieu de culte.
À l’occasion de ces fouilles, les collections mérovingiennes (Ve-VIIe siècles) conservées à Saint-Quentin ont été étudiées. Des pièces rares, à la localisation perdue depuis plus de cent ans et ayant appartenu à l’archéologue Jules Pilloy (1830-1922), ont ainsi été découvertes à la Société académique. Au musée Antoine Lécuyer, ont été identifiés des objets de toute première importance, mis au jour en 1955 dans la crypte de la collégiale et en 1997 contre le flanc sud de l’édifice, mais également une partie des bijoux de l’ancienne collection de Théophile Eck (1841-1917), conservateur du musée jusqu’à sa mort. C’est donc un éclairage nouveau qui est ici offert tout à la fois sur les origines de la ville de Saint-Quentin et sur sa place dans l’histoire de l’archéologie du XIXe au XXIe siècle.

Axe de recherches :

  • Archéologie

Vous aimerez aussi...