Autour du scriptorium de Luxeuil

Autour-scriptoriumAssociation des amis de Saint-Colomban (Luxeuil)

Autour du scriptorium de Luxeuil

Luxeuil-les-Bains : Association des Amis de saint Colomban, 2012, 151 p.

Numéro de : Les cahiers colombaniens

ISBN 978-2-9542803-1-8

HMA 363

Résumé éditeur :

Le Haut Moyen Âge demeure, pour beaucoup de nos contemporains, une période obscure sinon ignorée. En organisant à Luxeuil, en novembre 2011, la troisième table ronde européenne du patrimoine colombanien, l’association des Amis de saint Colomban a fait le pari de sensibiliser un public d'”honnêtes hommes” à cette période correspondant à l’apogée du monastère de Luxeuil.
Fondée à la fin du VIe siècle par le moine irlandais Colomban, l’abbaye se dota très rapidement d’un scriptorium (atelier de transcription de manuscrits), indispensable à la vie liturgique, intellectuelle et missionnaire d’un grand établissement religieux.
L’écriture dite de Luxeuil, élaborée sur place dès le VIIe siècle, constitue un jalon précieux dans l’évolution paléographique de l’Occident médiéval et atteste aujourd’hui encore le rayonnement du monastère aux temps mérovingiens et carolingiens.
en replaçant le scriptorium de Luxeuil dans son contexte culturel, politique et religieux, les historiens – universitaires pour la plupart et venus de divers horizons européens – ont apporté un éclairage renouvelé sur quelques aspects du monachisme colombanien entre le VIIe et le IXe siècle, en croisant sources documentaires et méthodes d’approche.Avec pédagogie et rigueur intellectuelle, ils ont mis en lumière l’importance historique de ces précieux manuscrits, contemporains des récentes découvertes archéologiques effectués au coeur de Luxeuil.

Axe de recherches :

  • Équipe 3 : Du local aux empires : appartenances, institutions, conflits

Vous aimerez aussi...