La guerre irrégulière

Guerre-irreguliere011MALIS Christian, STRACHAN Hew, DANET Didier

La guerre irrégulière

Paris : Economica : Institut de stratégie comparée : École militaure, 2011, 375 p.

Collection Bibliothèque stratégique

ISBN 978-2-7178-5949-2

C 1218

Résumé éditeur :

L’étude de la stratégie est à un moment charnière de son histoire, un moment qui n’est pas sans rappeler des précédents fameux, qu’il s’agisse de la révolution technologique apportée par l’irruption des armes atomiques ou de la révolution politique et sociale de la France de 1789. Des conflits qui se développent dans les différentes parties du monde il est aujourd’hui plus difficile que jamais de construire une interprétation univoque.   Ces conflits ont en commun de se définir comme des « guerres irrégulières ». Le phénomène de la guerre irrégulière n’est pas dans son essence inédit, ses racines plongent en fait profondément dans le passé et sont présentes dans les guerres qui ont jalonné l’histoire européenne depuis le milieu du XVII° siècle…Mais ses formes actuelles, qu’il s’agisse de théâtres comme l’Iraq ou l’Afghanistan, comportent des aspects originaux et nouveaux.   Sous la direction de Christian Malis, Didier Danet et Hew Strachan, le Centre de Recherche des Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan, l’Université d’Oxford (collège All Souls) et l’Institut d’histoire du Temps Présent (CNRS) se sont associés pour faire avancer la connaissance des guerres irrégulières du point du vue de la recherche scientifique et de la doctrine opérationnelle. On trouvera dans cet ouvrage de synthèse le fruit de deux années de réflexions ayant impliqué universitaires et opérationnels d’une dizaine de pays.   La réflexion sur la guerre irrégulière oblige à s’interroger sur la normativité implicite de la « guerre régulière », à considérer en profondeur le rôle des peuples impliqués, à examiner sans tabou les atouts tactiques de l’adversaire irrégulier. Il s’agit de faire appel non seulement à l’histoire, mais aussi à la géographie, à l’économie, aux sciences sociales et politiques, au retour d’expérience des conflits en cours.

Christian Malis, ancien élève de l’École normale supérieure, docteur habilité en histoire, est professeur associé aux Écoles de Saint-Cyr-Coëtquidan.
Hew Stracham est professeur d’histoire militaire à l’Université d’Oxford.
Dider Danet est enseignant chercheur en gestion à l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr.

Axe de recherches :

  • Équipe 3 : Du local aux empires : appartenances, institutions, conflits

Vous aimerez aussi...