Saint-Leu-d’Esserent et l’implantation monastique dans la basse vallée de l’Oise

Saint-leu-d-esserent268HANQUIEZ Delphine (dir.), PETIT Anthony (dir.)

Saint-Leu-d’Esserent et l’implantation monastique dans la basse vallée de l’Oise : acte du colloque de Saint-Leu-d’Esserent, 27, 28 et 29 octobre 2011

Amiens : CAHMER, Laboratoire d’archéologie, Université de Picardie, 2012, 246 p.

Collection Histoire médiévale et archéologie ; vol. 25

ISBN 978-2-9532898-6-2

C 1208

Résumé éditeur :

La renommée de Saint-Leu-d’Esserent provient de l’imposant prieuré clunisien dont nous avons célébré en 2011 le 930e anniversaire. Sa fondation, en 1081, est le fruit de la donation d’Hugues, comte de Dammartin, membre d’une famille illustre et puissante de l’Île-de-France. Durant tout le Moyen Âge, le prieuré resta un établissement prospère et dynamique.
Situé sur la rive droite de l’Oise, le prieuré de Saint-Leu-d’Esserent constitue une pièce majeure mais non isolée du vaste échiquier religieux de la région. La basse vallée de l’Oise apparaît notamment comme une zone d’implantation privilégiée du monachisme bénédictin.

Table des matières :

La basse vallée de l’Oise, terre monastique
– L’implantation monastique dans la basse vallée de l’Oise, Anthony Petit
– Les moines de Jumièges et les moulins de Montataire, Thomas Roche
– Rites funéraires clunisiens : un examen des recherches antérieures et une proposition pour de futurs travaux, Eleanor Williams
– La mutation d’une collégiale en prieuré clunisien : le cas du prieuré Saint-Léonor du château de Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise), Christophe Toupet et Céline Blondeau

À propos de Saint-Leu-d’Esserent
– La famille de Dammartin et la fondation du prieuré de Saint-Leu-d’Esserent, Gautier Poupeau
– Le prieuré de Saint-Leu d’Esserent à la fin du Moyen Âge, Philippe Racinet
– Les acquis des fouilles archéologiques au prieuré de Saint-Leu-d’Esserent, Jean-Louis Bernard
– Le chevet de l’église prieurale de Saint-Leu-d’Esserent : dessein architectural, topographique liturgique et symbolisme, Delphine Hanquiez
– L’équilibre expérimental de la prieurale de Saint-Leu-d’Esserent, Andrew Tallon
– Une Vierge assise portant l’Enfant pour la prieurale de Saint-Leu-d’Esserent : reconstitution et contexte, Pierre-Yves Le Pogam
– Les centres carriers de Saint-Leu-d’Esserent et de Saint-Maximin au cours des siècles : développement de l’exploitation et diffusion de la pierre, Jean-Pierre Gély et François Blary

Axe de recherches :

  • Équipe 1 : Histoire de l’art : formes, dynamiques, interprétation

Vous aimerez aussi...