Les deux sièges de Calais

Deux-siecles-calais255BARBIER C.

Les deux sièges de Calais : histoire de la rivalité de la France et de l’Angleterre au Moyen Âge

Cressé : Ed. des régionalismes, 2012, 163 p.

ISBN 2-84618-731-2

ART 1338

Résumé éditeur :

A deux siècles d’intervalle (XIVe siècle pour l’un, XVIe siècle pour l’autre), les deux sièges de Calais marquent, en quelque sorte, le début et la fin d’un cycle. Lequel cycle débute avec l’affrontement franco-anglais, résultant de la querelle dynastique (qui voit l’avènement des Valois à la couronne de France, au détriment des Plantagenêts, puis des Lancastre). Et le symbole en est parfaitement ce premier siège (qui dure un an) de Calais par le roi d’Angleterre, édouard III.
La fin du cycle renvoie chacun des protagonistes dans ses terres, lorsque le duc de Guise enlève, en l’espace d’à peine une semaine, cette dernière possession anglaise sur le continent, en 1558.
Entre-temps se déroule la trop fameuse guerre de Cent-ans.
Voilà donc une page d’histoire certes connue mais qu’il est toujours aussi passionnant de (re)découvrir. S’appuyant sur les témoignages d’époque du chroniqueur Jean Froissart et celui des grands historiens du XIXe siècle (Henri Martin, Jules Michelet), l’auteur nous offre là une littérature historique à la fois instructive et distrayante.
Madame C. Barbier s’était fait connaître, dans la seconde moitié du XIXe siècle, en publiant de nombreux ouvrages de vulgarisation sur les grands événements historiques.

Axe de recherches :

  • Équipe 3 : Du local aux empires : appartenances, institutions, conflits

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search