Splendeurs du maniérisme en Flandre

Splendeurs-manierismeVÉLIZIER-DUSSART Sandrine

Splendeurs du maniérisme en Flandre : 1500-1575

Cassel : Musée de Flandre ; [Gent] : Snoeck, 2013, 272 p.

ISBN 978-94-6161-092-8

EXN 5-57

Résumé éditeur :

Si le terme maniera renvoie par son étymologie à l’Italie, il n’en demeure pas moins que le maniérisme dans la peinture flamande se caractérise par des formes plurielles qui lui sont propres. Pour autant, nous avons recours pour les définir aux mêmes qualificatifs : un coloris saturé, une contorsion des corps, des poses exubérantes, une propension à l’exagération, des décors architecturaux élaborés et l’introduction d’éléments exotiques et antiques. Du maniérisme dit “anversois” qui apparaît au début du XVIe siècle à Pieter Aertsen (ca. 1507/1508-1575) en passant par les peintres dits “romanistes”, c’est un voyage surprenant à travers l’ensemble de ce siècle qui se distingue par un foisonnement artistique extraordinaire. Les peintres font preuve d’une grande inventivité, ils expérimentent de nouvelles voies : ainsi voit-on la mise en place des principaux genres de la peinture en Flandre. Quels que soient les sujets abordés, les épisodes bibliques, les paysages ou les scènes de marché, les peintres flamands se plaisent à jouer sur deux registres antinomiques : le réalisme et l’imaginaire. Avec le maniérisme, le fantastique atteint un point d’orgue !

Axe de recherches :

  • Équipe 1 : Histoire de l’art : formes, dynamiques, interprétation

Vous aimerez aussi...