Croissance rurale et essor urbain à Bruxelles

Croissance-rurale065CHARRUADAS Paulo

Croissance rurale et essor urbain à Bruxelles : les dynamiques d’une société entre ville et campagnes (1000-1300)

Bruxelles : Classe des Lettres, Académie Royale de Belgique, 2011, 404 p.

Collection Mémoire de la Classe des Lettres. Collection in 8, 0378-7893 ; tome LVI, n° 2074

ISBN 978-2-8031-0281-5

BR 242

Résumé éditeur :

Ce livre étudie les relations entre Bruxelles et sa périphérie entre le XIe et le XIIIe siècle par le biais d’une analyse combinant lecture économique traditionnelle et approche sociale innovante. Il envisage l’impact du terreau régional sur l’émergence de la ville, l’empreinte de la ville constituée, ensuite, sur les structures économiques, sociales et politiques et, d’une manière générale, les synergies créées par cette interaction permanente qui fait du couple ville-périphérie un véritable continuum. La première partie – le volet économique – fait le point sur la croissance rurale et urbaine, ses protagonistes, ses modalités et sa chronologie. Elle met particulièrement en évidence la montée en puissance de Bruxelles comme place centrale et son rôle dans la croissance économique. La deuxième partie – le volet social – étudie le rôle du prince territorial et des élites politiques. Elle envisage spécialement le devenir du groupe aristocratique traditionnel dans son rapport au prince et à la ville, de même que l’émergence des nouveaux acteurs sociaux et leur confrontation avec le prince et la société seigneuriale.

Docteur en histoire, art et archéologie (2008), Paulo Charruadas est actuellement chercheur au Centre de Recherche en Archéologie et Patrimoine de l’Université libre de Bruxelles. Sa thèse de doctorat, dont est tiré le présent ouvrage, a reçu le prix Pro Civitate 2010 de l’Académie royale de Belgique. Prenant essentiellement pour cadre Bruxelles, ses recherches en histoire et archéologie médiévales portent, d’une part, sur les relations économiques et sociales entre ville et campagnes, d’autre part, sur la culture matérielle de la ville par le biais de l’archéologie du bâti et de l’histoire de l’architecture.

Axe de recherches :

  • Équipe 3 : Activités économiques, dynamiques sociales, échanges

Vous aimerez aussi...