Le salut par les armes

Salut-armes073BOLTANSKI Ariane, MERCIER Franck (dir.)

Le salut par les armes : noblesse et défense de l’orthodoxie, XIIIe-XVIIe siècle

Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2011, 302 p.

Collection Histoire

ISBN 978-2-7535-1315-0

C 1178

Résumé éditeur :

Le cavalier armé de sa lance triomphe du dragon, mais le monstre de l’hérésie renaît sans cesse et le combat des nobles pour le salut peut paraître sans fin… La défense de l’ordre religieux par les armes est-elle, cependant, une constante de l’identité nobiliaire, comme le laisserait accroire la permanence du mythe de saint Georges dans les représentations ? Le présent recueil, qui rassemble les contributions au colloque international tenu en décembre 2008 à l’université Rennes 2, illustre la diversité des formes d’engagement des nobles pour la foi sur une période cruciale de l’histoire des mobilisations religieuses (XIIIe-XVIIe siècle).
Trop souvent reléguée au rang de simple « bras armé » de l’Église, la noblesse a ainsi pris une part active à la défense de la foi, qui ne se réduit pas à la lointaine expérience des croisades contre les infidèles, ni même au seul usage des armes. Aux XIIIe-XIVe siècles, la défense de la foi par la noblesse s’organise dans un cadre encore largement façonné par la papauté, la Chrétienté. Son effacement progressif, dès avant les Réformes religieuses du XVIe siècle, ne fait que démultiplier les possibilités d’implication de la noblesse. Au moment où la pureté de la foi devient aussi l’affaire des États, la noblesse doit reconsidérer sa participation au maintien de l’orthodoxie. De part et d’autres des nouvelles barrières confessionnelles qui s’érigent dans l’Europe des guerres de religion, les nobles s’efforcent, non sans ambiguïtés, de conjuguer le combat pour la foi, la fidélité au prince et la perpétuation de l’ordre social.

Ariane Boltanski et Franck Mercier sont maîtres de conférences à l’université Rennes 2 Haute-Bretagne respectivement en histoire moderne et en histoire médiévale et tus deux membres du CERHIO (Centre de Recherches Historiques de l’Ouest) – UMR CNRS 6258.
Ariane Boltanski est spécialiste de l’histoire de la noblesse et de ses rapports avec l’État en France dans la première modernité. Les travaux de Franck Mercier portent sur les relations de pouvoir entre l’Église et l’État à la fin du Moyen Âge.

Table des matières : cliquez ici

Axe de recherches :

  • Équipe 3 : Du local aux empires : appartenances, institutions, conflits

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search