Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux : Léon Vivien raconte son quotidien

Léon Vivien raconte son quotidien sur Facebook. Comme plus d’un milliard d’utilisateurs du réseau social dans le monde. Mais Léon est né le 10 septembre 1885, et la dernière mise à jour de son statut date du 12 avril… 1915. Il s’agit en réalité du faux profil Facebook d’un jeune instituteur de 29 ans enrôlé dans la guerre 14-18.
À l’origine de ce projet : le musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux et l’agence DDB Paris. Si les personnages sont fictifs, chaque post est basé sur une documentation historique et chaque anachronisme corrigé par l’oeil averti de l’historien Jean-Pierre Verney. La mention “Boche” est ainsi remplacée par “Alboche”, la véritable expression employée à l’époque par les Français pour qualifier les Allemands, précise Le Parisien.

Depuis deux jours, les internautes peuvent donc suivre le quotidien de Léon Vivien. Son premier statut Facebook remonte au 28 juin 1914, avec l’évocation de l’assassinat de l’archiduc François Ferdinand, élément déclencheur de la première guerre mondiale. D’abord réformé car jugé trop chétif, il est ensuite mobilisé le 5 novembre 1914 puis part au front le 10 avril, date à laquelle le profil Facebook passe en temps réel, actualisé cinq fois par jour.


Vous aimerez aussi...