Les sceaux des comtes de Champagne

BAUDIN Arnaud

Les sceaux des comtes de Champagne et de leur entourage (fin XIe-début XIVe siècle) : emblématique et pouvoir en Champagne

Langres : D. Guéniot, 2012, 683 p.-XVI p. de pl.

ISBN 978-2-87825-505-8

FREG 515

Résumé éditeur :

Le comté de Champagne, qui relève depuis le début du XIe siècle du patrimoine de la maison de Blois, s’érige en principauté indépendante en 1152 et devient pour plus d’un siècle l’un des fiefs les plus puissants du royaume de France. Carrefour économique à la rencontre des marchands flamands et italiens, la Champagne a su profiter de cette situation géographique privilégiée pour prendre une part active au commerce médiéval, tandis que la dynastie thibaudienne, influente dans les événements politiques et culturels de son temps, multiplie les alliances matrimoniales judicieuses et réalise son rêve royal en 1234 avec l’accession de Thibaud IV au trône de Navarre.
Adopté par Hugues Ier dans les dernières années du XIe siècle, diffusé progressivement à l’entourage comtal, le sceau participe de la construction de cette principauté et de l’histoire de sa dynastie. Appendu à la charte qu’il valide, réceptacle privilégié des armoiries, il témoigne des stratégies de la représentation mises en place et porte l’image médiatique du prince en Occident et jusqu’à l’Orient des croisades. Plus qu’une simple signalétique, le répertoire héraldique, reproduit sur les sceaux de l’administration, manifeste la puissance comtale et fait naître, dans la conscience collective, le sentiment d’appartenance à la principauté. Un répertoire qui, après 1284 et le rattachement programmé de son héritage à la France, s’agrégera bientôt à la symbolique capétienne.
A travers un corpus de 273 sceaux, ce travail novateur, le premier consacré à l’étude emblématique d’une grande principauté féodale, redonne vie à la cour de Champagne des XIIe et XIIIe siècles dans une approche globale, tout à la fois sociale, culturelle, juridique et iconographique.
Arnaud Baudin est docteur en histoire médiévale de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, membre associé du Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris et adjoint au directeur des Archives départementales de l’Aube. Ses recherches portent sur le comté de Champagne au Moyen Âge et l’emblématique aristocratique et religieuse. Il est par ailleurs l’un des deux commissaires scientifiques de l’exposition Templiers. Une histoire, notre trésor présentée à Troyes de juin à octobre 2012.
Table des matières :
PREMIERE PARTIE – Du comté de Troyes au royaume de Navarre : Sceaux et système de représentation dans la maison de Blois-Champagne.
Chapitre I – Apparition, évolution et nature juridique du sceau du comte de Champagne (vers 1094-1314)
Chapitre II – Transmettre et affirmer les valeurs du lignage : les sceaux des comtesses et des enfants de la maison de Blois-Champagne (1137-1314)
Chapitre III – L’apposition du sceau comtal. Approche sigillographique de la chancellerie thibaudienne aux XIe-XIIIe siècles
Chapitre IV – Le sceau, vecteur idéologique de la dynastie bléso-champenoise.
DEUXIEME PARTIE – Au service du prince : Les sceaux des auxiliaires du pouvoir et de l’administration comtale.
Chapitre V – Les sceaux des officiers auliques et des châtelains
Chapitre VI – Le pouvoir délégué : sceaux des fonctionnaires et sceaux de juridiction dans le comté de Champagne.
Axe de recherches :
  • Équipe 1 – Histoire de l’art : formes, dynamiques, interprétation

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search