La sculpture figurée du XIIIe siècle en Bourgogne

BORLÉE Denise

La sculpture figurée du XIIIe siècle en Bourgogne

Strasbourg : Presses universitaires de Strasbourg, 2011, 345 p.-[87] p. de pl.

Collection Sciences de l’histoire

ISBN 978-2-86820-478-3

BO 192

Résumé éditeur :

Si la sculpture bourguignonne est surtout célèbre pour ses grands ensembles romans et l’exceptionnelle statuaire de la fin du Moyen Âge, de nombreux témoignages de l’intense activité artistique que connut la région au XIIIe siècle subsistent encore, que la présente étude propose de redécouvrir ou de découvrir grâce à la mise au jour de pièces inédites.
À partir d’une étude fine et d’une analyse approfondie de chaque ensemble et élément sculpté, nous découvrons au fil de l’ouvrage les réalisations de deux foyers artistiques majeurs qui se sont succédé sur le territoire bourguignon, l’un autour de l’imposante et prestigieuse église paroissiale Notre-Dame de Dijon et l’autre en plein cœur de l’Auxois.

Maître de conférences à l’Université de Strasbourg, Denise Borlée enseigne l’Histoire de l’art médiéval. Après son étude de la sculpture gothique en Bourgogne menée dans le cadre de sa thèse de doctorat, elle poursuit ses recherches sur l’architecture et la sculpture gothiques. Elle travaille actuellement sur la cathédrale de Strasbourg, notamment sur le célèbre Pilier des anges et les portails occidentaux, après en avoir étudié le beffroi dans le cadre de l’exposition Strasbourg 1400. Un foyer d’art dans l’Europe gothique.

Table des matières :

Introduction historique : le duché de Bourgogne au 13e siècle, contexte « géopolitique »

Première partie – Autour de la capitale ducale, le « groupe dijonnais »
I. L’église paroissiale Notre-Dame de Dijon
II. Notre-Dame de Dijon et les églises du Dijonnais : une aire d’influence ?

Deuxième partie – Un monument charnière L’église priorale et paroissiale Notre-Dame de Semur-en-Auxois

Troisième partie – Un nouveau foyer artistique : le « groupe Auxois »
I. L’église abbatiale Notre-Dame de Rougemont
II. L’ancienne abbatiale de Moutiers-Saint-Jean : éléments sculptés du 13e siècle subsistants
III. Le portail nord de l’ancienne église priorale de Saint-Thibault-en-Auxois
IV. La Madeleine de Vézelay : le pignon gothique de la façade occidentale
V. Un devant d’autel de la chapelle ducale de Dijon
VI. Le tympan de Bierry-les-Belles-Fontaines

Quatrième partie – La sculpture du 13e siècle en Bourgogne : le bilan. Conclusions et conjectures
I. Notre-Dame de Dijon et le « groupe dijonnais »
II. Le « groupe auxois » Sources et bibliographie Index des noms de lieux

Axe de recherche :

  • Équipe 1 – Histoire de l’art : formes, dynamiques, interprétation

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search