IFHA – Bourses de moyenne durée « Robert Mandrou » et « Gabriel Monod »

Bourses de l’IFHA / Stipendien des IFHA

Bourse postdoctorale
Bourses de courte durée
Bourses de moyenne durée « Robert Mandrou » et « Gabriel Monod »


Depuis sa création, l’Institut français d’histoire dispose d’un programme de bourses dans le but d’encourager une recherche historique française sur l’espace germanique.
Celles-ci sont accordées tant aux étudiants dès le niveau du M et aux jeunes chercheurs en thèse qu’aux universitaires et aux chercheurs confirmés pour des séjours de recherche de courte et moyenne durée en Allemagne ou dans l’espace germanophone.
Au sein de ces offres se distinguent notamment les bourses annuelles d’aide à la mobilité, la bourse d’été doctorale Robert Mandrou, et la bourse d’été post-doctorale Gabriel Monod. Il faut prendre en compte également une bourse postdoctorale mise à disposition de l’IFHA par la Goethe-Universität de Francfort. Ces dernières années, ce sont entre quarante et cinquante étudiants et collègues par an qui ont bénéficié de ces programmes.

L’aide de l’IFHA couvre l’ensemble des disciplines historiques

Bourses de moyenne durée « Robert Mandrou » et « Gabriel Monod »

L’IFHA a élargi sa palette de bourses de courte durée par une bourse d’un montant plus important de 1 500 euros destinée à couvrir de manière forfaitaire un séjour de recherche d’une durée minimale de 4 à 6 semaines en Allemagne situé au cours de l’été suivant son attribution. Cette bourse porte le nom de Robert Mandrou, fondateur de la Mission Historique de Göttingen en 1977. La « bourse Mandrou » est réservée aux doctorants. Pour les candidats post-doctorants, une « bourse Gabriel Monod », dotée de 1800 euros, est désormais créée. Le calendrier et les conditions d’attribution sont les mêmes que pour la « bourse Mandrou ».

Ces deux bourses sont accordées une fois par an. Pour l’été 2012, la date-limite pour l’envoi des candidatures est fixée au 31 mai 2012.

Comme pour les autres bourses habituellement accordées par l’IFHA, le lieu de résidence ne sera pas obligatoirement Francfort et cette aide s’adressera à tout étudiant engagé à partir du M (post-doc compris) dans une recherche en sciences humaines portant sur l’histoire et la civilisation des pays germaniques depuis l’Antiquité jusqu’au XXe siècle.

La sélection des candidats se fera sur dossier par les chercheurs de l’IFHA réunis en commission. Le dossier de candidature devra comprendre :

- Une lettre de demande adressée au directeur de l’IFHA ;
- Un bref CV mentionnant éventuellement les publications scientifiques ;
- Un descriptif de la recherche en cours et un programme détaillé de travail ;
- Une attestation du directeur de recherche dans le cas de la bourse Mandrou ;
- Une copie de la carte d’identité ou du passeport (nécessaire pour le virement) ;
- Une fiche ordinaire de demande de bourse de l’IFHA à télécharger ici

Word - 28.5 ko

Le dossier complet devra être envoyé par courrier postal.

Il sera attribué une seule « bourse Robert Mandrou » et une seule « bourse Gabriel Monod » chaque année. Les candidats qui souhaitent que leur dossier, s’il n’est pas retenu pour un bourse estivale de moyenne durée, soit pris en compte pour l’attribution d’une bourse de courte durée ordinaire, le signaleront explicitement dans leur lettre de demande.

Après sélection et accord, le montant de la bourse sera versé en euros sur un compte bancaire dont les coordonnées auront été fournies par le candidat, une fois ce dernier arrivé sur son lieu de travail (attestation faisant foi). Après son séjour, le candidat devra adresser un rapport d’activités et, le cas échéant, un exemplaire de son mémoire ou de sa thèse.

Les dossiers de candidature devront être adressés au directeur de l’Institut français d’histoire en Allemagne.

Pour l’été 2011, la lauréate de la bourse Monod a été Madame Jocelyne Sfez, sur le sujet : « Le Judendekret et la législation anti-juive de Nicolas de Cues ».
La bourse Mandrou n’a pas été attribuée en 2011.


Vous aimerez aussi...