Guillaume Gillet, architecte des Trente Glorieuses

Guillaume Gillet (1912-1987) est, par son oeuvre et par sa carrière, l’un des architectes les plus représentatifs des Trente Glorieuses.

 

De la fin des années 1940, jusqu’au premier choc pétrolier de 1974, ces décennies connaissent une croissance inégalée.
L’abondance de la production architecturale et l’ambition des programmes en témoignent.
Quoique controversée, l’architecture de cette époque se distingue par son optimisme et sa confiance dans les ressources de la modernité.

 

Exposition Cité de l’architecture et du patrimoine
à partir du 30 mars 2012

 

Entre autres :

  • Église Sainte-Thérèse, Vieux-Condé (1961-1966)
  • Pavillon de la France, Bruxelles (1956-1958)
  • Maison d’arrêt, Valenciennes (1959-1964)
  • Théâtre municipal, Valenciennes (1951-1958)
  • Rénovation urbaine de l’ilot Édouard-Anseele, Roubaix (1958-1969)
  • ZUP des Trois-ponts, Roubaix (1959-1969)

Vous aimerez aussi...