La représentation de l’invisible au Moyen Âge

HERBIN Jean-Charles

La représentation de l’invisible au Moyen Âge

Valenciennes : Presses universitaires de Valenciennes, 2011, 138 p.

ISBN 978-2-36424-000-1

Résumé :

Pour les hommes du Moyen Âge, il existe un monde invisible, bien réel, et en relation profonde avec le nôtre. Les textes et les images qu’ils nous ont laissés témoignent de leur volonté de le représenter.
Mais la pensée médiévale ne peut échapper à la contradiction entre une volonté d’exprimer l’au-delà du temps et de l’espace, un monde dans lequel les notions terrestres de direction, de déplacement, de dimensions, n’ont plus de sens : et la nécessité d’exprimer la quête spirituelle en termes d’espaces : haut et bas, droite et gauche, verticale, courbure, horizontale, superposition des niveaux…

Les contributions réunies dans ce recueil s’attachent à analyser cette tension vivante qui nourrit la création, et les procédés par lesquels la culture comme les images médiévales s’inscrivent avant tout dans un monde symbolique.

Table des matières :

Avant-propos, Jean-Charles Herbin
Dire l’invisible, célébrer la transparence, Marie-Geneviève Grossel
Quand l’invisible se fait chair : réflexions sur le cycle d’images des saints et saintes du martyrologe de l’abbaye Notre-Dame-des-Prés de Douai (ms. 838 de la Bibliothèque municipale de Valenciennes), Gaëlle Cordier
Les portraits d’auteurs, messagers de l’invisible : typologies, fonctions et valeurs symboliques, Priscillia Pelletier-Gazeilles
rejet des apparences ou vérité des formes : ressemblance spirituelle et mimêsis dans la peinture médiévale, Christian Heck

Axe de recherches :

  • Équipe 1 : Histoire de l’art : formes, dynamiques, interprétation

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search