Histoire de l’environnement en Pays de Charleroi

PARMENTIER Isabelle

Histoire de l’environnement en Pays de Charleroi, 1730-1830: pollution et nuisances dans un paysage en voie d’industrialisation

Bruxelles : Académie royale de Belgique, 2008, 1 vol. (410 p.)

Collection Mémoire de la Classe des lettres. Collection in-8 ème. 3e série ; tome 47

ISBN 978-2-8031-0250-1

Résumé :

Depuis les années septante, la pollution et les nuisances constituent une préoccupation de premier ordre. Les recherches récentes menées en sciences naturelles permettent une meilleure connaissance de l’impact de certaines substances sur l’environnement et sur la santé ; les investigations menées en sciences humaines (que ce soit en psychologie, en ethnologie ou par exemple en philosophie) mettent en lumière les mécanismes de perception, la sensibilité, les attitudes de l’homme produisant ces pollutions et ces nuisances ou soumis à celles-ci.

L’histoire a également fait sienne cette préoccupation. Parmi les études parues à ce jour, quatre orientations historiographiques se distinguent. Depuis des décennies déjà, les monographies de villes réservent généralement quelques pages à “l’insalubrité des lieux” ou à “l’hygiène urbaine”. Par ailleurs, l’analyse des ressources ou des milieux atteints constitue également une approche privilégiée par les historiens : l’étude de la question de l’eau occupe dans cette démarche une place de choix et continue à susciter des problématiques neuves ; mais l’air et le sol n’ont pas bénéficié du même intérêt. Il en va de même, et c’est le troisième axe historiographique, des dégradations et des nuisances industrielles en particulier. De telles recherches, menées avec fruit chez nos voisins, sont largement déficitaires dans notre pays. Certes, l’industrialisation belge des 18e et 19e siècles a fait l’objet d’enquêtes, mais les conséquences environnementales de l’implantation industrielle ont été peu mises en exergue. Enfin, une quatrième approche, très récente, est perceptible dans cette quête des pollutions et des nuisances d’autrefois : celle q ui prête une attention particulière à l’évolution de la sensibilité humaines, sensibilité aux odeurs et au bruit notamment. C’est à la croisée de ces chemins-là que voudrait se situer ce travail.

Axe de recherches :

  • Équipe 2 : Activités économiques, dynamiques sociales, échanges

Vous aimerez aussi...