Godin, inventeur de l’économie sociale

DRAPERI Jean-François

Godin, inventeur de l’économie sociale : mutualiser, coopérer, s’associer

Valence : Éditions Repas, 2010, 1 vol. (195 p.)

Collection Pratiques utopiques

ISBN 978-2-919272-00-6

Résumé :

Fondé par Jean-Baptiste André Godin (1817-1888), le Familistère de Guise (1870-1968) apparaît aujourd’hui comme l’un des modèles les plus aboutis d’une alternative à l’entreprise capitaliste.
L’objet de ce livre est de montrer qu’à travers cette formidable aventure, Godin prouve qu’il est possible de permettre à chacun de bien vivre, dans un habitat confortable et par un travail digne, où il est respecté, sans passer par la violence et sans appauvrir quiconque. En concevant cette coopérative d’habitat, de production et de consommation et cet ensemble de mutuelles et d’associations qu’est le Familistère, Godin, s’inscrit en rupture aussi bien avec le père de l’organisation scientifique du travail, F.W. Taylor, qu’avec la critique du capitalisme formulée par K. Marx. Ce livre démontre qu’on peut considérer Godin comme l’un des fondateurs de l’économie sociale et sans doute le plus moderne d’entre eux.

Axe de recherches :

  • Équipe 2 : Activités économiques, dynamiques sociales, échanges

Vous aimerez aussi...