Dannie Heineman

RANIERI Liane

Dannie Heineman, patron de la SOFINA : un destin singulier, 1872-1962

Bruxelles : Éditions Racine, 2005, 1 vol. (484 p.)

ISBN 2-87386-431-1

Résumé :

Patron de la SOFINA, grande multinationale de l’électricité dans la première moitié du XXe siècle, Dannie Heineman est une des plus intéressantes personnalités des deux premiers tiers du siècle passé. Né aux États-Unis en 1872, il prend en 1905 la direction d’une petite société financière belge dont il fait en quelques années une vaste et puissante multinationale de l’électricité, active sur plusieurs continents et comptant à la veille de la Seconde Guerre mondiale 40 000 employés dans le monde.
En 1914, Heineman, fort de sa nationalité américaine, est le premier à jeter les bases de la Commission for Relief in Belgium and Northen France qui assurera pendant les quatre ans de la guerre 1914-1918 le ravitaillement des régions occupées par les troupes allemands : une initiative dont Herbert Hoover, futur président des États-Unis, allait tirer plus tard sa notoriété. Polyglotte, Heineman jouera un rôle influent de négociateur dans les nombreuses conférences économiques de l’entre-deux-guerres. Heineman sera aussi l’un des précurseurs d’une Europe unie en finançant et en se faisant le propagandiste du mouvement Pan-Europa, animé dès les années 1920 par le comte autrichien Coudenhove-Kalergi. Sous le nazisme, Heineman apporta une aide généreuse aux savant et aux artistes juifs allemands contraints à l’exil. Il sauva également le futur chancelier Adenauer, pourchassé par Hitler et dont il fut pendant plus d’un demi-siècle l’un des rares amis intimes. En 1940, ses origines juives obligent Heineman et sa famille à fuir l’Europe et à regagner les États-Unis, sa patrie d’origine.
Grâce aux archives personnelles de Dannie Heineman, à celles de la SOFINA toutes deux jusqu’ici inaccessibles, et aux archives diplomatiques des deux côtés de l’Atlantique, l’auteur fait revivre un personnage hors du commun.

Pendant 30 ans, Liane Ranieri a enseigné l’histoire contemporaine à l’Université libre de Bruxelles et aux facultés des Sciences économiques et administratives de l’Institut supérieur Francisco Ferrer dans la même ville. Elle est notamment l’auteur de Léopold II urbaniste (Hayez, 1973) et de Émile Francqui ou l’intelligence créatrice (Duculot, 1985)

Axe de recherches :

  • ANR – EMEREN-O : Efficacité entrepreneuriale et mutations économiques régionales en Europe du Nord-Ouest (milieu XVIIIe-fin XXe siècle)

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search