Le voyage et la mémoire au XIXe siècle

Le voyage et la mémoire au XIXe siècle

Ouvrage collectif sous la direction de Sarga Moussa et Sylvain Venayre

Creaphis, 2011, 512 p., collection Silex

Textes de Philippe Antoine, Sylvie Aprile, Gilles Bertrand, Marie-Noëlle Bourguet, Nicolas Bourguinat, Marta Caraion, Laurent Darbellay, Stéphanie Dord-Crouslé, Frank Estelmann, Claire Fredj, Alain Guyot, Dominique Kalifa, Thomas Klinkert, Dominique Kunz-Westerhoff, Daniel Lançon, Franck Laurent, Jann Matlock, Sarga Moussa, Claude Réta, Nathalie Richard, Elodie Saliceto, Stéphanie Sauget, Isabelle Surun, Sylvain Venayre, Roxana Verona.

Les liens entre le voyage et la mémoire sont aussi anciens que l’histoire et la littérature. L’une des spécificités du récit de voyage est de s’inscrire dans une tension permanente entre ici et là-bas, entre le détachement de soi-même (sans quoi il n’y aurait pas d’aventure) et une forme de retour (sans quoi il n’y aurait pas de récit).
Ce livre rassemble des études de spécialistes de la littérature de voyage et d’historiens, centrées sur le XIXe siècle. Par-delà toutes les ruptures qui le définissent (révolutions, explorations, colonisations, industrialisation), ce siècle constitue une séquence homogène dans l’histoire du voyage. Ont été abordées les pratiques et les représentations du voyage des hommes et des femmes du XIXe siècle à partir des différentes conceptions de la mémoire qui étaient les leurs.

Colloque de Cerisy-la-Salle organisé par Sarga Moussa et Sylvain Venayre.


Vous aimerez aussi...