Le jongleur : mémoire de l’image au Moyen Âge

Clouzot Martine

Le jongleur : mémoire de l’image au Moyen Âge : figures, figurations et musicalité dans les manuscrits enluminés (1200-1330)

Bern : P. Lang, 2011, 1 vol. (IX-371 p.)

ISBN 978-3-03-430536-5

Résumé :

En couleur et en mouvement, le jongleur joue de la musique parmi les oiseaux, les animaux et les rinceaux fleuris des livres enluminés du Moyen Âge. Jamais loin du roi David, il accroche l’oeil et éveille l’esprit par son caractère incongru et étonnant. Ce livre est consacré à ses figurations dans les psautiers, les ouvrages de philosophie naturelle et de métaphysique d’Aristote, destinés aux laïcs, dans les royaumes de France et d’Angleterre, entre 1200 et 1330. Il étudie la transformation de la figure du jongleur depuis l’Antiquité jusqu’à sa réinvention par les nouveaux intellectuels du XIIIe siècle, soucieux de se distinguer du jongleur : Dominicains, Franciscains, et maîtres séculiers de l’Université, ainsi que les poètes et les ménestrels dans les cours et les villes. Savamment, auteurs et concepteurs d’images ont forgé une figure en mouvement de la Physis, du son et de l’ouïe, axée sur la théorie de la connaissance aristotélicienne, transformant ainsi le jongleur en image de mémoire et en mémoire de l’image, celle du Christ et de l’homme créé à l’image de Dieu.

Maître de conférences en histoire médiévale à l’Université de Bourgogne et membre de l’UMR 5594-ARTeHIS, Martine Clouzot a publié en 2008 sa thèse de doctorat intitulée Images de musiciens. Figurations, typologies et pratiques sociales. Co-commissaire de l’exposition Moyen Age. Entre ordre et désordre (2004), ses recherches actuelles portent sur les rapports entre la musique, les fous et la nature au Moyen Age.

Axe de recherches :

  • Équipe 1 : Histoire de l’art : formes, dynamiques, interprétation

Vous aimerez aussi...