Billet libre – Hommage à Philippe Minard (1961-2024)

par Gauthier Baert, professeur certifié d’Histoire-Géographie-EMC dans le secondaire, doctorant en histoire moderne.

MERCI MONSIEUR LE PROFESSEUR

Je viens d’apprendre avec beaucoup de tristesse  le décès de l’historien moderniste Philippe Minard (24/03/2024), ancien maître de conférences à Lille 3 de 1995 à 2005. Je l’avais connu, personnellement, pendant deux ans lorsqu’il était chargé de TD en histoire moderne et contemporaine, en 1989-1990, pendant mon DEUG d’Histoire. Il était alors doctorant. Je me souviens, notamment, de ses discussions qu’il avait avec le professeur Philippe Guignet, par exemple à propos du nombre de parlements en France… C’était un professeur génial et passionnant qui savait faire vivre l’histoire auprès de ses étudiants aussi bien avec la réforme Maupeou qu’avec le Putsch d’Alger. Il avait une façon de raconter l’histoire qui m’a beaucoup marqué dans ma façon d’enseigner par la suite, très imagée, comme lorsqu’il expliquait les finances de l’Ancien Régime qui étaient d’un côté “une éponge” et de l’autre “une passoire”. Il n’hésitait pas à s’engager en AG des étudiants, notamment une fois, pour dénoncer les “négationnistes” à l’époque. Docteur en Histoire moderne en 1994, Il a poursuivi ensuite sa carrière en dehors de Lille 3, devenant Professeur d’université à Paris VIII, et bientôt comme directeur d’études à l’EHESS, défendant une vision économico-sociale de l’histoire. Il s’occupait de la Revue d’histoire moderne et contemporaine. Il avait participé notamment à une émission sur “l’invention du luxe à la Française” à propos des manufactures et de Colbert (diffusée sur ARTE en 2020). Il venait de contribuer à la réédition du livre de François Hincker,  La Révolution française et l’économie, Cursus, A. Colin, 2023, en écrivant sa préface. Il préparait un hommage à Daniel Roche, son directeur de thèse décédé en 2023.

On dit souvent que beaucoup d’entre nous sont marqués par un enseignant dans leur jeunesse. Dans mon cas personnel, ce fut par lui. Merci Monsieur le Professeur.

J’ai une pensée sincère pour sa famille et une pensée amicale pour nos collègues de l’IRHiS qui l’ont connu.

Gauthier Baert



Citer ce billet
tribune (2024, 28 mars). Billet libre – Hommage à Philippe Minard (1961-2024). Regards sur l'IRHiS : le carnet des doctorant·e·s. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w4ca

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search