Actualité de nos doctorant.es- Communication de Samy Bounoua “Comment étudier les changements de paradigme scientifique ? Le cas des théories médicales sur les liens entre environnement, pollutions et santé durant la première industrialisation” au séminaire interdisciplinaire de l’école doctorale, “Où est passée la théorie”, 1er avril 2022

 Samy Bounoua participera vendredi 1er avril au séminaire interdisciplinaire de l’école doctorale : “Où est passée la théorie”. 

Son intervention intitulée “Comment étudier les changements de paradigme scientifique ? Le cas des théories médicales sur les liens entre environnement, pollutions et santé durant la première industrialisation” proposera, à travers l’exemple de Valenciennes, une analyse des transformations du paradigme dominant (au sens kuhnien du terme) pour les médecins et les hygiénistes lors de la première industrialisation (fin XVIIIe siècle – années 1860). Ce paradigme lie indissociablement environnement et santé. Dans le cadre de la théorie néo-hippocratique et de la théorie des climats, s’inscrivant pleinement dans ce paradigme, un environnement dégradé a irrémédiablement des conséquences néfastes sur la santé. C’est pourquoi la plupart des médecins et autres experts en santé publique s’inquiètent de la prolifération des miasmes industriels qui vicient les “climats”. Cependant, on constate qu’à mesure que l’industrialisation progresse, de plus en plus de savants, souvent liés au monde industriel, minimisent, voire nient l’impact sanitaire des pollutions émanant des fabriques, impact qui reste une crainte pour les habitants. Ainsi, sans que le néo-hippocratisme et la théorie des climats soient complètement abandonnés, le paradigme environnementaliste se fissure peu à peu en se muant en paradigme industrialiste.

Valentin Mériaux participera également à cette journée en tant que modérateur.

Pour retrouver le programme de la journée, vous pouvez vous rendre sur la page de l’événement sur le site de l’IRHiS.


Vous aimerez aussi...