Séminaire Axe « Innovations » — « L’innovation scientifique et technologique : entre initiative personnelle et action collective »

Séminaire 2018 de l’axe 4 Innovations, salle de réunion de l’IRHiS (A1.162, bât. A), site du Pont-de-Bois, Villeneuve d’Ascq

L’INNOVATION SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE : ENTRE INITIATIVE PERSONNELLE ET ACTION COLLECTIVE

Après deux années consacrées aux rapports qu’entretiennent les pouvoirs politiques avec l’innovation, le séminaire de l’axe 4 de l’IRHIS sera consacré en 2017-2019 à l’innovation et à sa réception dans les domaines scientifique et technique du Moyen Âge à nos jours.

Ce genre d’innovation s’inscrit dans une histoire en tension et au long cours où imitations, continuités, améliorations, résistances et ruptures scandent l’apparition et l’acceptation de la nouveauté. De l’introduction du compas révolutionnant la maîtrise d’un monde voulu et créé par Dieu à la mise sur le marché de vaccins protégeant les hommes mais introduisant dans leur corps des substances inconnues, l’innovation associée aux sciences et à la technologie n’a jamais fait l’économie du doute et du scepticisme avant de s’afficher aujourd’hui comme la solution à tous les maux de nos sociétés contemporaines. Attentives au vocabulaire reflétant les paradigmes culturels en constante évolution qui mettent en mots cet accueil équivoque de l’innovation, nos études seront particulièrement attentives à la mise en place des concepts qui signent cette domination progressive du monde par l’Homme. Par ailleurs, s’appuyant sur la répétition de gestes devenus savoir-faire dans un cadre collectif, mais aussi sur les intuitions créatrices d’hommes et de femmes d’exception, nous aurons soin de réfléchir à l’innovation comme fabrique de l’individu dans des domaines aussi variés que ceux de l’architecture, de la médecine, de la musique, etc.

Souvent rejetée, parfois raillée, avant d’être acceptée puis banalisée, l’innovation technique et scientifique invite les chercheurs à s’interroger sur les notions de renouveau, d’utilité et de progrès, autant de concepts qu’il faudra livrer à nos réflexions critiques pour en mesurer les impacts sur les sociétés d’Ancien Régime et contemporaines.

 

Jeudi 21 juin (salle de réunion de l’IRHiS – 14h – 18h)

Mélanie Traversier (IRHiS, UdL), Musique, sciences et innovation : le cas Benjamin Franklin.

Rémy Campos (CNSM Paris et HEM Genève), Enjeux et réception des nouvelles méthodes pianistiques du XIXe siècle : le jeu à la française 

=> Programme

 

 

 

 

——————————-

Jeudi 11 janvier (17h – 19h)
Gabriel Galvez-Béhar (IRHiS, UdL), Louis Pasteur ou la naissance de l’entrepreneur scientifique.

Jeudi 8 février (17h – 19h)
Jérôme Jambu (IRHiS, UdL, Conservateur au département des monnaies et des médailles à la Bibliothèque nationale de France), Des hommes contre des machines : la lente et difficile mécanisation de la fabrique des monnaies.

Jeudi 15 mars (17h – 19h)
Sophie Delaporte (Université de Picardie Jules Verne), Moyens hémostatiques et prises en charge du choc physiologique du XIXe siècle à nos jours.

Jeudi 5 avril (17h – 19h)
Liliane Hilaire-Pérez, Les juifs et la modernité économique au XVIIIe siècle : entreprise, savoirs techniques et cultures marchandes.

Jeudi 17 mai (17h – 19h)
Valérie Theis (ENS Ulm), Les chantiers de construction des papes d’Avignon au XIVe siècle : l’innovation par l’organisation.


Vous aimerez aussi...

1 réponse