Colloque — « Avant et après ? Continuité ou rupture ? L’art belge au temps de la Grande Guerre »

permeke_4655_h_medium@2x24 et 25 novembre 2016, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (Auditorium B), Rue de la Régence, 3, 1000 Bruxelles

COLLOQUE Avant et après ? Continuité ou rupture ? L’art belge au temps de la Grande Guerre

Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique organisent un colloque scientifique international consacré à la place de l’art moderne belge dans le contexte européen. Dans le souci d’une confrontation des générations, tant l’avant-garde que les positions plus traditionnelles ou singulières seront visées.

Dans l’historiographie artistique européenne, la Première Guerre Mondiale est traditionnellement décrite comme un moment de rupture ayant stimulé l’essor de l’avant-garde. Le colloque se propose de confronter cette assertion devenue classique à la situation culturelle spécifique de l’art belge à l’aube du vingtième siècle. L’évolution artistique de l’art belge au cours de la Première Guerre Mondiale ainsi que la circulation des œuvres d’art,  la situation des musées, des galeries et des associations artistiques et les transferts culturels seraient étudiés sous cet aspect. Une simple dichotomie AVANT/ APRES permettra de structurer systématiquement le domaine d’étude et d’aborder la question du PENDANT.

Les thématiques évoquées lors du colloque seront repris dans l’exposition 14-18. Rupture or Continuity.

Informations pratiques :

Horaire : 10h – 17h
Langues : français, néerlandais, anglais
Exposition : 14-18. Rupture or Continuity
Inscriptions Programme

——————————————–

Appel à communication => Date limite prolongée jusqu’au 3 février 2016

Avant et après ? Continuité ou rupture ? L’art belge au temps de la Grande Guerre

Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique organisent en novembre de l’année prochaine un colloque scientifique international consacré à la place de l’art moderne belge dans le contexte européen.

Nous nous proposons de confronter l’assertion conventionnelle que la Première Guerre mondiale est un moment de rupture dans le développement de l’avant-garde artistique, à la situation culturelle spécifique de l’art belge du début du vingtième siècle. L’évolution artistique de l’art belge au cours de la Première Guerre mondiale ainsi que la circulation des œuvres d’art et la situation des musées, des galeries et des associations artistiques seraient étudiés sous cet aspect. L’année 1916 paraît une année charnière à plusieurs égards et servira comme point de repère.

Nous attendons des propositions qui s’articuleront autour de quatre axes principaux –  les trajectoires individuelles, les réseaux, les institutions, les politiques/ stratégies artistiques et culturelles – autant sur le plan historique que sur le plan artistique.

Celles-ci devront être envoyées  à l’adresse.

=> pour en savoir plus


Vous aimerez aussi...