Sécu, psychiatrie, police : les effets de l’évaluation managériale sur les services publics

Sixième séance du séminaire « Politiques des sciences »

Mercredi 1er avril 2015, 17-21 heures
EHESS, salle 7, 105 boulevard Raspail, Paris VIe

Les caisses primaires d’assurance maladie

Pascal Martin (docteur en sociologie de l’EHESS, chercheur associé au Centre européen de sociologie et de science politique – CESSP, enseignant à l’Université Paris 8, post-doctorant au LabTop-Cresppa) – « Gestion de la file d’attente et invisibilisation des précaires. Mensonge institutionnalisé dans une caisse d’assurance maladie », Actes de la recherche en sciences sociales, 2011/4, n° 189.

L’hôpital psychiatrique

Philippe Bichon (médecin psychiatre à la clinique de La Borde, membre du collectif des 39 contre la nuit sécuritaire)

La police

Jean-Hughes Matelly (lieutenant-colonel de la gendarmerie nationale, chercheur associé au Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales – CESDIP) – Police : des chiffres et des doutes, Paris, éditions Michalon,‎ 2007 (avec Christian Mouhanna)

Après quelques années d’expérience de l’évaluation des institutions par l’AERES et des projets de recherche par l’ANR, les universitaires se rendent compte de plus en plus clairement que ces agences ont un objectif assez simple : étendre à notre monde professionnel, qui en était jusque là préservé, les techniques de gestion managériale qui sont à l’œuvre dans l’entreprise privée, mais aussi, depuis longtemps, dans le reste du service public. Parmi ces techniques, un rôle essentiel est joué par l’évaluation, la notation, les statistiques de résultats, les protocoles, etc. Ces techniques ne visent évidemment pas seulement à mesurer : elles ont surtout pour but de modifier en profondeur les façons de travailler pour reprogrammer les esprits et les conduites en vue de nouveaux objectifs. C’est aux effets concrets de l’évaluation managériale sur les pratiques des professionnels du service public que nous voudrions réfléchir lors de cette séance du séminaire. Des acteurs des secteurs concernés, qui en sont aussi des analystes, confronteront leurs expériences et leurs points de vue.

Modérateur: Christian Topalov

Des compte-rendu et des fichiers audio des séances des années précédentes sont disponibles à l’adresse suivante : http://pds.hypotheses.org

Isabelle Backouche, directrice d’études à l’EHESS (TH)
Michel Barthélémy, chargé de recherche au CNRS
Francis Chateauraynaud, directeur d’études à l’EHESS (TH)

Cecilia d’Ercole, directrice d’études à l’EHESS (TH)

Sophie Desrosiers, maître de conférences à l’EHESS

Mary Picone, maîtresse de conférences à l’EHESS

Christian Topalov, directeur d’études à l’EHESS(*)


Vous aimerez aussi...