Santé, Inégalité, Citoyenneté

Capture d’écran 2015-03-02 à 08.59.20

Vendredi 27 mars 2015
université de Lille 3
Salle de Séminaire IRHiS (A1 152)

Problématique
Le séminaire tient à la volonté de quatre enseignantes chercheuses des universités de Lille1 (Florence Jany-Catrice, économiste), Lille2 (Isabelle Bruno, politiste, Florence Renucci, juriste) et Lille 3 (Béatrice Touchelay, historienne) de créer un groupe de réflexion et d’étude pluridisciplinaire autour des questions d’exclusion (certains parlent « d’expulsion ») économiques, sociales et politiques, perçues à travers le prisme de la santé, santé « corporelle », « psychologique » ou encore « sociétale ». Faisant l’hypothèse que la réduction du droit à la santé témoigne d’une montée des inégalités économiques et politiques et d’une restriction de l’accès à la citoyenneté, ce séminaire entend appréhender les inégalités à travers d’autres critères que ceux du revenu. Il vise à provoquer des échanges sur les évolutions de l’accès aux soins et du droit à la santé dans la période contemporaine. L’approche des inégalités par la santé et l’analyse de ses conséquences sur la citoyenneté seront envisagées à des périodes et dans des configurations économiques, politiques et sociales distinctes.
Seront étudiés en particulier et de manière non exhaustive : la façon dont les acquis sociaux, la protection sociale et celle des travailleurs, ou plus largement la législation métropolitaine est appliquée dans les colonies – qui servent souvent de « laboratoires » juridiques-, puis dans les anciens territoires coloniaux ; l’analyse des processus conduisant à définir une citoyenneté à plusieurs vitesses ; la diversité des règles de droit selon les catégories de population et ses effets sur la santé – considérée ici comme le signe de l’exclusion et de l’inégalité – ; les catégories hégémoniques dans la mesure des inégalités et leur remise en cause, etc. L’analyse des processus d’exclusion ou de mise à l’écart, la recherche de leurs moteurs et de leurs limites, l’étude de leurs conséquences et des réactions politiques sont l’objet de ce séminaire.

9h30-13h : L’accès aux soins, des inégalités structurelles ?
Présentation de la journée par les doctorants

Histoire et lieux

Céline Paillette, doctorante Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR IRICE, ATER Lille 3 IRHiS – « Prophylaxie internationale libérale et pratiques de la quarantaine à la fin du XIXe siècle »
Juliette Alenda, doctorante économie Lille1 Clersé – « Les mutuelles de santé au Sénégal et les inégalités »
Vianney Schlegel, doctorant en sociologie Lille1 Clersé – « Le rôle de la santé dans le relogement des personnes sans-abris »

Pause

Histoire et archives

Kamel Hamichi, Master2 Histoire Paris VII – « Migrants et malades (1870-1920) »
Deborah Pladÿs, Archives Nationales du Monde du Travail Roubaix – « Les archives des organisations caritatives »

Déjeuner buffet

14h-17h45 : Quand l’urgence devient permanente…

Acteurs

Jeanine Rochefort, Médecins du monde (MDM) Île de France, un représentant de MDM Belgique, un représentant de MDM Nord-Pas de Calais – « MDM, du provisoire qui dure… »
Marina Lazzari, coordinatrice du réseau santé solidarité Lille métropole et Rolande Ribeaucourt, directrice du pôle santé de l’ABEJ – « L’accueil de jour une nécessité absolue »

Pause

Enjeux

Florence Jany-Catrice, économiste Lille1-Clersé – « Les indicateurs de santé sociale dans le Nord Pas de Calais »

Discussion

Conclusion par les doctorants.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search