Guerres et paix de religion : 1559-1598

Guerres-paix530LE ROUX Nicolas

Guerres et paix de religion : 1559-1598

Paris : Belin, 2014, 214 p.

Collection Histoire

ISBN 978-2-7011-8380-0

FR 1707

Résumé éditeur :

La nuit de la Saint-Barthélemy, Paris en proie à la guerre civile et aux massacres, la conversion d’Henri IV… Les guerres de Religion représentent l’une des périodes les plus troubles et les plus dramatiques de l’histoire de France. Hantés par l’angoisse de la fin des temps, les catholiques entendent défendre l’unité de la foi contre l’hérésie, tandis que les protestants défient l’ordre et la tradition, s’en prenant aux religieux, aux statues et aux églises. C’est au cœur de ces violences que s’est construite la paix, que s’est imposée la tolérance civile.
L’édit de Nantes, en 1598, confirmant les libertés de conscience et de culte, signe le triomphe de la raison politique sur les factions religieuses et pose ainsi les fondements du concept moderne d’État.
Cet ouvrage reprend les chapitres parus dans Les Guerres de Religion. 1559-1629, « Histoire de France », Belin, 2009.
Nicolas Le Roux, agrégé et docteur en histoire, est actuellement professeur d’histoire moderne à l’Université Lumière-Lyon-II, ses travaux portent sur les guerres de Religion, la société de cour et la culture de la noblesse aux XVIe et XVIIe siècles. Il est notamment l’auteur du volume Les Guerres de religion. 1559-1629 dans l’Histoire de France des éditions Belin.
Axe de recherches :
  • Équipe 3 : Du local aux empires : appartenances, institutions, conflits

Vous aimerez aussi...