Grand Mémorial

Site ouvert aujourd’hui 11 novembre 2014

Monument aux morts de Clamart

© Archives départementales des Hauts-de-Seine

Grand Mémorial

Retrouver une sépulture ou un monument aux morts

Les morts de la Grande Guerre ont fait, très tôt, l’objet d’une mise en mémoire et d’une glorification à l’échelle de la nation. De nombreuses bases de données et outils, dont la commémoration du premier conflit mondial a accéléré le développement, permettent d’accéder à ces mémoriaux.

Le site Mémoire des hommes, développé par le ministère de la Défense depuis 2003, est un des plus importants acteurs de la recherche personnelle sur les soldats. La base de données des Morts pour la France, qui comprend 1,3 millions de fiches individuelles numérisées de militaires décédés pendant la Première Guerre mondiale et ayant obtenu la mention  » Mort pour la France « , est accessible en direct sur le Grand Mémorial. Mais cette base n’embrasse pas l’ensemble des personnes décédées pendant le conflit. C’est pourquoi il convient de croiser les informations avec d’autres outils mémoriaux qui sont progressivement mis en ligne par différentes institutions, voire des bénévoles.

Sépultures de guerre

La base Sépultures de guerre, mise en ligne par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, en juin 2004, est désormais intégrée au site Mémoire des hommes. Elle comprend aujourd’hui 660 000 noms et permet de connaître le lieu d’inhumation des personnes décédées au cours des conflits contemporains, également celles de la guerre de 1870-1871, reposant dans les nécropoles nationales et les carrés militaires communaux entretenus par le ministère de la Défense.

Les fichiers des sépultures de guerre ont été constitués au moment de la création des nécropoles nationales à la fin de la Première Guerre mondiale. Ils comportent environ 700 000 fiches cartonnées rédigées à la main, dont la saisie informatique a débuté en 1997 et se poursuit à l’heure actuelle.

Les monuments aux morts. France, Belgique

Appuyée au départ sur un travail de recherche cantonné à la région Nord-Pas-de-Calais, mené par le laboratoire IRHiS-Université de Lille 3 avec les Archives départementales du Nord, cette base cartographie l’ensemble des monuments aux morts qu’on peut retrouver en France et en Belgique, tous conflits contemporains confondus depuis la guerre de 1870.

Les fiches vont plus loin que d’offrir simplement la liste des morts inscrits sur chaque monument, puisqu’elles comprennent tous les aspects de l’histoire du monument : des décisions en conseil municipal, appels d’offres, devis, plans et  » bleus  » d’architecte, financement, factures, réalisations, inaugurations, cartes postales aux photographies actuelles très détaillées avec les noms des morts.

Cette base collaborative est en cours de constitution et connaît un grand développement depuis les Rencontres photographiques d’Arles du printemps 2014, et l’appel à tous les photographes de France d’envoyer leurs clichés des monuments aux morts. Elle rassemblait environ 9 000 monuments en octobre 2014.

http://www.culture.fr/Genealogie/Grand-Memorial/Retrouver-une-sepulture-ou-un-monument-aux-morts


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search