Le premier exode : la Grande Guerre des réfugiés belges en France

Premier-exode491POPELIER Jean-Pierre

Le premier exode : la Grande guerre des réfugiés belges en France

Paris : Vendémiaire, 2014, 157 p.-[8] p. de pl.

Collection Enquêtes

ISBN 978-2-36358-124-2

N 2610

Résumé éditeur :

La Grande Guerre n’a pas été qu’une guerre de mouvements et de tranchées ; elle fut aussi un vaste remuement de matériel, d’animaux et de civils. En août 1914, les troupes allemandes pénétraient en Belgique, provoquant un exode massif de la population vers les pays voisins. 350 000 Belges se réfugièrent en France. Accueillis en martyrs et en héros, ils devinrent à mesure des quatre années de leur présence, des étrangers, assistés et embusqués. Qui étaient ces réfugiés que l’administration française débordée s’employa à répartir dans tous les départements ? Des ouvriers wallons mais aussi nombre de paysans flamands, confrontés à la barrière de la langue. Cet ouvrage retrace leur vie quotidienne, mais aussi la création d’une enclave belge autour du Havre où trouva refuge le roi, ainsi que leur retour en Belgique et la confrontation avec ceux « du dedans » restés sous l’occupation allemande.
Un pan de l’histoire de la Première Guerre mondiale oublié mais qui pesa d’un grand poids dans l’histoire des deux pays. (4e de couv.)

Jean-Pierre Popelier est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire des Belges et des Français du Nord. Il a écrit notamment L’Immigration oubliée, l’histoire des Belges en France (2003) et Belges et Français du Nord (2009).

Axe de recherches :

  • Équipe 3 : Du local aux empires : appartenances, institutions, conflits

Vous aimerez aussi...