Pictanovo et Les Docs du Nord

Une soirée, deux documentaires sur la 1ère guerre mondiale !
Le mardi 4 novembre à 20h
au Fresnoy, Studio national des arts contemporains
22 rue du Fresnoy – Tourcoing
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Les Boches du Nord
Un documentaire d’Olivier Sarrazin – 52′
De 1914 à 1918, plus de deux millions de Français originaires des dix départements occupés du nord et de l’est de la France, se réfugient à l’intérieur du pays. Sur les routes de l’exode, ces colonnes de rescapés fuient l’avancée des troupes allemandes. Des rumeurs d’atrocités incroyables se répandent, certaines sont bien réelles.
Puis l’occupant expulse les bouches inutiles dans des convois insalubres qui traversent la Belgique, l’Allemagne et la Suisse pour arriver jusque dans le midi de la France, dans l’ouest et en Bretagne : le front est devenu une frontière infranchissable. Ces populations désespérées connaissent malheureusement des fortunes diverses dans les régions libres qui les accueillent. On leur reproche de n’avoir pas défendu leur territoire.
On les appelle “Les Boches du Nord”. L’insulte se met à pleuvoir, comme si le mur du front avait définitivement séparé les français en deux catégories et que l’ennemi les avait à tout jamais contaminés.
Mais de quoi seraient donc coupables les réfugiés français de la Grande Guerre ?

Coproduction : Les Docs du Nord, France Télévisions, Pictanovo, avec l’aide de la Région Nord-Pas de Calais. Avec le soutien du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée, de la Procirep – Société des Producteurs et de l’Angoa, du Ministère de la Défense – Secrétariat général pour l’administration, Direction de la Mémoire,  du Patrimoine et des Archives, et de la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

Diffusion TV : jeudi 13 novembre à 8h50 sur France 3 National

 
Derrière la muraille d’acier
Un documentaire d’Olivier Sarrazin – 52′
 
En 1914, dès le début du conflit, la quasi totalité de la Belgique et dix départements français du Nord et de l’Est vont être occupés par l’armée allemande. Aux crimes de guerre initiaux, motivés par la phobie d’une résistance imaginaire distillée par le haut commandement Prussien, succéde une discipline de fer humiliante et cruelle qui emprisonne les populations totalement isolées du reste du pays.
Ces villes et villages, arrachés à la France, vont être systématiquement pillés de leurs biens agricoles, numéraires, culturels et humains pour soutenir l’effort de guerre de l’Allemagne.
Puis le démantèlement des riches installations industrielles de ces départements sera planifié pour mettre à genoux la production française durant plusieurs générations. Colère ou résignation, résistance ou compromission, comment ces Françaises et ces Français issus de tous les milieux, vont-ils vivre en captivité chez eux ?

Coproduction : Les Docs du Nord, France Télévisions, Pictanovo, avec l’aide de la Région Nord-Pas de Calais. Avec le soutien du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée, de la Procirep – Société des Producteurs et de l’Angoa, du Ministère de la Défense – Secrétariat général pour l’administration, Direction de la Mémoire,  du Patrimoine et des Archives, et de la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

Diffusion TV : mardi 11 novembre à 9h50 sur France 3 National

Entrée gratuite – Réservation indispensable : http://www.pictanovo.com/manifestations

Vous aimerez aussi...