Des polices si tranquilles

Polices-tranquilles056KEUNINGS Luc

Des polices si tranquilles : une histoire de l’appareil policier belge au XIXe siècle

Louvaine-la-Neuve : Presses universitaires de Louvain, 2009, 299 p.

Collection Histoire, justice, sociétés

ISBN 978-2-87463-170-2

N 2597

Résumé éditeur :

Depuis quelques années, l’histoire des forces de l’ordre fait l’objet de nombreuses recherches à l’étranger. Dans le sillage de celles-ci, cet ouvrage brosse un tableau général de l’évolution de l’appareil policier belge de l’Indépendance à la veille de la Première Guerre mondiale.
Quelle fut la nature du système mis en place en 1830 ? Comment ce dernier s’est-il adapté à l’évolution de la société belge au XIXe siècle ? Quels sont les facteurs qui ont animé la dynamique des forces de l’ordre à cette époque, et en quoi les débats s’articulant autour de celles-ci ont-ils préludé aux questions policières du siècle suivant ? Tels sont les principaux thèmes abordés dans cette synthèse, illustrée de documents d’époque, afin de permettre au lecteur d’approfondir les problématiques évoquées et de trouver éventuellement de nouvelles pistes de recherches. (4e de couv.)

Luc Keunings est historien de l’ULB. Professeur d’histoire et de sciences sociales à l’École Decroly (Uccle), maître-assistant à la Haute École de Bruxelles, chercheur associé au Centre d’histoire du droit et de la justice (UCL), il a publié plusieurs ouvrages et de nombreux articles sur le maintien de l’ordre politique et sur les polices en Belgique, et particulièrement à Bruxelles au XIXe siècle.

Axe de recherches :

  • Équipe 3 : Du local aux empires : appartenances, institutions, conflits

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search