Université populaire Mineurs du Monde

UPMineursMondePROGRAMME 2014
Programme complet PDF
Conférences des jeudis 3 – 10 – 17 avril et 15 mai
Lens, Faculté Jean Perrin

Ateliers d’écriture des mardis
6 – 13 – 20 – 27 mai et 3 juin
Lens, Faculté Jean Perrin

La première saison de l’université populaire Mineurs du Monde, conçue conjointement par le projet régional Mineurs du Monde et l’université d’Artois, sera consacrée à la projection en quatre soirées des quatre volets des Mémoires de la Mine (1981) en présence de son réalisateur, Jacques Renard, de conférenciers et d’anciens
mineurs.
Cette série documentaire de quatre heures trente minutes, diffusée sur TF1 en novembre et décembre 1981, est l’oeuvre de Jacques Renard. Cette série se veut être une « histoire de la mine et des hommes de la mine du bassin houiller du Nord-Pas-de Calais par ces hommes eux-mêmes ». Elle a été produite par l’Institut National de l’Audiovisuel.
La Région Nord-Pas de Calais a apporté une aide logistique et les Houillères du Bassin
Nord Pas-de-Calais ont ouvert leurs sites. Grâce à un matériel récent antidéflagrant, on
pouvait désormais filmer au fond en toute sécurité. Aussi, pour la première fois à la
télévision, ont été montrées les conditions extrêmes de l’extraction à la fosse Barrois de
Pecquencourt, au 9 de l’Escarpelle de Roost-Warendin et à l’Avaleresse de Vieux-Condé
(qui a fermé juste après le tournage).
Les témoignages recueillis par Jacques Renard auprès de mineurs français et polonais sont une source inestimable pour traiter la période allant de l’après 14-18 à « la fermeture du bassin » : la crise des années 30, les expulsions des Polonais de 1934, 1936, la grève de 1941, la Résistance, la collaboration, la Libération, la nationalisation, les grandes grèves de 1948 celle de 1963…
Le principe retenu est de confronter les mineurs aux images d’archives et de les amener à travers elles à s’interroger sur leur histoire passée et présente. Un important matériau constitué de films d’actualités, documentaires, fictions… a été collecté. Pendant plus d’un an, Jacques Renard recueille les témoignages, montre les images, filme les réactions. A partir de dix heures de tournage, il construit le montage avec les protagonistes : « Mon travail de cinéaste, c’était à partir de la mémoire des mineurs de faire découvrir au spectateur que cette mémoire était occultée, que les gens n’avaient jamais droit à la parole, que ceux qui parlaient à leur place avaient globalement un discours qui variait suivant les nécessités politiques et économiques. Mon travail de cinéaste c’était de recueillir humblement, le mieux possible leur mémoire, de mettre autour un système qui leur permette de parler en confiance et d’avoir également accès à ce que d’autres ont dit. » (Jacques Renard in C. SZAFRANIAK, Le Nord et le Cinéma, Le Temps des Cerises, 1998)
L’université Populaire Mineurs du Monde organisera ses projections-conférences à
la Faculté Jean Perrin, dans les anciens Grands Bureaux de la Compagnie des mines de
Lens, selon le calendrier suivant :
Conférences du jeudi (18 h – Lens, Faculté Jean Perrin)
3 avril 2014 : LA MÉMOIRE (1920-1939, De la mémoire transmise à la mémoire
vécue) (60 min) – (diffusé sur TF1 le mercredi 25 novembre 1981)
Ouverture du cycle de conférences par M. Daniel PERCHERON, Président du Conseil
Régional du Nord-Pas de Calais et de M. Francis MARCOIN, Président de l’Université
d’Artois.
Intervention liminaire de M. Jacques RENARD, réalisateur des Mémoires de la Mine.
Né à Béthune, M. Jacques Renard a fait ses études primaires à Harnes, secondaires au
lycée Louis Pasteur d’Hénin-Liétard, supérieures à l’École de cinéma de Vaugirard (Paris). Il a été assistant opérateur et caméraman de nombreux films de cinéma de 1968 à 1976 ; chef opérateur de 1974 à 1977 ; réalisateur et scénariste depuis 1975 de longs métrages, de fictions TV et de documentaires.
Sujet de la conférence : « L’immigration polonaise dans le Nord-Pas de Calais au XXe
siècle » par M. Henri DUDZINSKI, Consul de Pologne Nord-Pas de Calais, Directeur des
éditions La Voix du Nord, Président du Centre Régional des Lettres et du Livre Nord-Pas
de Calais
Temps d’échange avec le public.


10 avril 2014 : LE COEUR (1940-1950, Les passions et la mémoire) (71 min) (diffusé sur TF1 le mercredi 2 décembre 1981)
Intervention liminaire de M. Jacques RENARD, réalisateur des Mémoires de la Mine.
Sujet de la conférence : « La Résistance dans le bassin minier Nord-Pas de Calais pendant la seconde guerre mondiale » par M. Yves LE MANER, agrégé d’Histoire, Directeur de la Mission Histoire, Mémoire, Commémorations au Conseil Régional Nord-Pas de Calais


17 avril 2014 : LE CORPS (1950-1980. Mémoire blessées, mémoires sans avenir ?)
(63 min) (diffusé sur TF1 le mercredi 9 décembre 1981)
Intervention liminaire de M. Jacques RENARD, réalisateur des Mémoires de la Mine.
Sujet de la conférence : « Les maladie du mineur » par le Docteur Eric FOURNIER, chef de service en pneumologie.
Temps d’échange avec le public.
15 mai 2014 : LA MINE (La mine et son travail aujourd’hui, en 1980) (61 min)
(diffusé sur TF1 le mercredi 18 novembre 1981
Intervention liminaire de M. Jacques RENARD, réalisateur des Mémoires de la Mine.
Sujet de la conférence : « Femmes de mineurs » par Madame Jasmine GETZ, Maître de
conférences en Littérature française à l’Université Charles de Gaulle-Lille 3. Madame Getz fut conseillère artistique sur Mémoires de la Mine.
Temps d’échange avec le public.

Ateliers d’écriture du mardi (Faculté Jean Perrin Lens)
ouverts à tous
6 – 1 3 – 2 0 – 2 7 mai et 3 juin (1 4 H 0 0 – 1 6 H 3 0 ) – Participation gratuite
Les ateliers d’écriture proposent d’explorer la mémoire individuelle et l’histoire de la
mine en Nord-Pas de Calais à travers l’écriture collective de textes divers. Ceux-ci seront
le coeur d’un ouvrage que fera paraître le projet Mineurs du Monde.
Il s’agira d’écrire à partir d’une collection d’objets, d’images, de mots. Chacun apportera
son témoignage sensible et insolite de la vie autour de la mine. Seront ainsi convoqués les
souvenirs qui se transmettent de générations en générations et qui marquent
durablement le territoire de l’intime.
Ces ateliers se dérouleront sur cinq séances de deux heures, du 6 mai au 3 juin.
Chaque séance reposera sur le principe suivant : présentation de la consigne d’écriture,
réflexion et discussion collective, temps d’écriture individuelle, lecture des productions et
échanges autour de ces productions, reprise individuelle des textes. Ces ateliers
aboutiront à la publication d’un ouvrage où textes et photographies entreront en
résonance.
Pour plus d’information :
mineursdumonde@univ-artois.fr /


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search