Site dédié à Philippe Ariès

Photographie de J-R Masson

Site

Philippe Ariès est l’auteur des classiques Histoire des populations françaises (1948 et 1971), l’Enfant et la vie familiale sous l’Ancien Régime (1960 et 1973), L’Homme devant la mort (1977) et l’un des maîtres d’œuvre, aux éditions du Seuil, de la monumentale Histoire de la vie privée.

Considéré par le philosophe Michel Foucault comme un historien majeur du XXe siècle, Philippe Ariès a construit l’essentiel de son œuvre en dehors de l’Université, en « historien du dimanche » quand son métier de consultant dans la documentation lui en laissait le temps.

Historien vedette des mentalités à la fin des années soixante-dix aux côtés d’Emmanuel Le Roy Ladurie, Georges Duby, Michel Vovelle, il devient professeur à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (1978). Il est aujourd’hui traduit dans une vingtaine de langues.

Qui était donc Philippe Ariès, ce vulgarisateur hors pair, dont les thèmes de l’enfance ou de la mort ont irrigué les secteurs les plus inattendus de la société ?

L’objectif de ce site est de mieux faire connaître l’itinéraire de Philippe Ariès, son œuvre multiforme et l’état de la recherche en France et dans le monde tout en constituant un espace ressources pour tous ceux historiens ou pas qui s’intéressent à lui.

 


Vous aimerez aussi...