Le coût des études

CONDETTE Jean-François

Le coût des études : modalités, acteurs et implications sociales, XVIe-XXe siècle

Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2012, 412 p.

Collection Histoire

ISBN 978-2-7535-1777-6

C 1120

Résumé éditeur :

Cet ouvrage regroupe dix-neuf contributions de spécialistes fédérées autour du thème central du coût des études, de ses implications scolaires, sociales et politiques. Si l’on insiste souvent en effet sur
les dimensions idéologiques et politiques des tensions et des décisions qui concernent les structures éducatives, les historiens ont eu trop tendance à négliger la dimension financière de ces mêmes décisions. Or l’éducation a un coût certain, alimente un « marché scolaire » et fait vivre des entreprises qui lui construisent ses bâtiments, lui fournissent son ravitaillement, ses meubles et son matériel pédagogique. Si l’obsession de la rentabilité des institutions est désormais d’actualité, tout comme la logique managériale et la déclinaison des objectifs en compétences, il s’en faut de beaucoup que ces préoccupations soient entièrement nouvelles.
Il s’agit alors d’examiner, au plus près des sources et sur la longue durée qui couvre la période allant du XVIe siècle au XXe siècle, les modalités, les finalités et les conséquences de l’investissement éducatif. Quel est le coût des études, selon les périodes prises en considération, selon les institutions et le niveau d’études choisis ? Comment s’opèrent les montages financiers qui permettent aux institutions éducatives de vivre et de se développer ? Quels sont les principaux acteurs qui financent l’École et pour quelles raisons ? Les Églises et leurs membres, les villes et leur oligarchie, les communautés d’habitants, les notables philanthropes mais aussi les entreprises et les familles participent au financement de l’éducation mais l’on perçoit, dans ces contributions, la progressive affirmation de l’État central qui investit ce champ en imposant ses prérogatives. Le coût des études est aussi un marqueur social extrêmement puissant qui sépare ceux qui peuvent payer de ceux qui ne le peuvent pas, même si tout un système d’aides existe rapidement, englobant bourses et exemptions aux finalités polysémiques. La gratuité de l’enseignement marque à ce niveau une étape fondamentale même si elle ne signifie pas la fin de tout frais pour les familles.
explorant un territoire historique encore peu parcouru, ce livre est aussi, on le devine, au cœur de nos préoccupations actuelles sur l’École et son coût.

Jean-François CONDETTE est professeur en histoire contemporaine à l’Université d’Artois et membre du Centre de Recherche et d’Études Histoire et Sociétés (CREHS, EA, 4027). Ses travaux portent sur l’histoire des universités et des universitaires, sur les élites de l’État aux XIXe-XXe siècles et sur l’histoire des occupations militaires de la France septentrionale au XXe siècle.

Axe de recherches :

  • Équipe 3 – Du local aux empires

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 20/04/2012

    […] on irhis.hypotheses.org Share this:TwitterFacebookJ'aimeJ'aime  Cette entrée a été publiée dans Non […]