Élaborer un vocabulaire historique du vêtement et des textiles dans le cadre d’un réseau interdisciplinaire

APPEL À COMUNICATIONS

Colloque international – Dijon, 20-21 octobre 2011

Élaborer un vocabulaire historique du vêtement et des textiles dans le cadre d’un réseau interdisciplinaire

Le réseau Vêtement et Textile : Sources et ressources organise un colloque international qui se tiendra à Dijon les 20 et 21 octobre 2011 réunira des membres du réseau « Vêtement et textile : sources et ressources » ainsi que d’autres intervenants sur invitation et/ou appel à contribution. Pleinement interdisciplinaire, le réseau « Vêtement et textile : sources et ressources », composé actuellement de 33 membres, réunit des chercheurs en histoire, histoire de l’art, archéologie, anthropologie historique, ainsi que des représentants de l’histoire vivante.

Argumentaire :

  • Le mot dans son contexte

Le chercheur s’intéressant aux sources anciennes d’origines diverses est confronté à des mots dont l’usage ne posait pas de problèmes à leurs contemporains. Il doit identifier le vêtement ainsi désigné en tenant compte des contraintes de sa source, de son contexte de rédaction, qu’il soit temporel, spatial, social, culturel… A l’inverse, dans les images sont présentés des vêtements qui ne sont pas désignés, mais seulement montrés. Comment attribuer un nom à un vêtement non désigné en tant que tel ? Cette complexité de la désignation différenciée selon les sources est une vraie difficulté que rencontrent tous les chercheurs. Toutefois, cette contrainte n’a encore été que peu étudiée en tant que telle. Ce colloque s’attachera en particulier à interroger la désignation du vêtement dans son contexte de rédaction, en tant qu’élément pertinent de l’usage, et outil de compréhension du contexte.

  • Organiser le partage de l’information

Démarche encyclopédique ou démarche générique ? La rédaction de dictionnaires, des glossaires et des vocabulaires s’inscrit dans une démarche tantôt encyclopédique, par la prise en compte de toutes les définitions d’un mot, tantôt générique, dans un souci de classification et d’harmonisation. C’est le cas, par exemple, des vocabulaires descriptifs élaborés en vue de l’inventaire de collections. La première démarche conduit à la multiplication des données, la seconde au choix (cornélien) de termes génériques devant rendre compte de la multiplicité.Comment ces deux approches peuvent-elles être complémentaires ?

Le réseau comme lieu de partage : organiser la restitution des données : l’outil internet notamment a permis le développement de pratiques d’échanges d’informations, en particulier par le biais de forum. Depuis des années, les chercheurs sont amenés à s’associer pour élaborer des outils de travail communs. La réalisation de bases de données constitue aujourd’hui une méthode de travail souvent personnelle, parfois partagée, mais exigeant d’une part des ressources humaines très importantes, d’autre part la définition préalable des objectifs et des problématiques auxquelles elles doivent répondre. D’autres outils se perfectionnent aujourd’hui, comme des logiciels autorisant la recherche en full-text à partir de documents « bruts ». Ces nouveaux outils semblent prendre en compte la diversité des approches, et donc des contextes. La restitution et le partage de ces données dans le cadre d’un réseau d’émulation pose des questionnements sur les méthodes et les outils de travail du réseau pour la mise en commun des informations.

Forme du colloque :

Le colloque se tiendra à l’Université de Bourgogne, à Dijon les 20 et 21 octobre 2011.

L’objectif de cette rencontre étant de confronter des cas concrets autour des difficultés dans l’appréhension et l’étude du vocabulaire, elle prendra une forme originale, privilégiant l’échange à partir de l’exposé d’exemples. Ainsi, les personnes qui le souhaitent pourront présenter « leur cas » en une vingtaine de minutes chacune. Ces présentations seront suivies d’un temps d’échange important, de type table ronde. Bien entendu, la formule ouverte de la discussion permet le partage des expériences de tous autour de ces sujets.

Contributions :

Les propositions de communications (titre, résumé), comportant les noms, prénoms, affiliations institutionnelles et coordonnées électroniques des auteurs, sont à envoyer avant le mercredi 15 juin 2011 à vetement.textile@gmail.com

Nom du responsable : Jolivet Sophie, chercheuse associée

UNITÉ DE RECHERCHE
UMR ARTeHIS
Université de Bourgogne
6 Boulevard Gabriel
21000 DIJON


Vous aimerez aussi...