Séminaire — Femmes et hommes de la statistique : soixante-dix ans d’Insee, 1946-2016″

mardi 27 juin 2017, de 10h à 12h, en salle Malinvaud,

Séminaire d’Histoire de la statistique
Femmes et hommes de la statistique : soixante-dix ans d’Insee, 1946-2016

Béatrice Touchelay, professeure en histoire contemporaine à l’université Lille-SHS (IRHiS)
L’Institut national de la statistique et des études économiques pour la France et l’outre-mer (Insee) est créé en avril 1946, peu de temps après la libération du territoire et la mise en place de la IVe République. Confié à Francis-Louis Closon, commissaire de la République de la Région Nord qui n’est ni statisticien, ni du sérail des Finances, il doit répondre à un très fort besoin de données chiffrées pour éclairer l’action des gouvernants. Le contexte s’y prête mal. La statistique a mauvaise presse, les Français restent attachés au secret des affaires et des données individuelles. Pourtant, en 70 ans, les femmes et les hommes de l’Insee et la révolution des machines et des méthodes de traitement de l’information balayent ces réticences. La France passe de l’ère des mots à l’ère des chiffres. Le débat télévisé opposant Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand entre les deux tours de la présidentielle de 1981 inaugure de longues batailles de chiffres dont l’Insee est le pourvoyeur et dont nous ne sommes pas encore sortis.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *