Journée d’études — « Les discours de l’exposition : dispositifs muséographiques, médiation et nouvelles technologies »

Vendredi 3 mars 2017, Amphithéâtre B7, Bâtiment B, niveau forum-1

à voir ou revoir en vidéo => webTV Univ. Lille-SH

Master « Patrimoine et musées », Université de Lille-SHS, IRHiS – UMR 8529

Journée d’études organisée par Chang Ming PENG, Professeur en histoire de l’art contemporain et muséologie, avec le concours de Cyrille BALLAGUY et Marie HOFFMANN, doctorants en muséologie, IRHiS – UMR 8529 (Univ. Lille, CNRS)

Les discours de l’exposition : dispositifs muséographiques, médiation et nouvelles technologies

S

Concevoir et rendre accessible une exposition, qu’elle soit permanente ou temporaire, implique de mettre en espace un discours en s’appuyant sur des dispositifs multiples et variés tels que la muséographie, les différentes formes de médiation et souvent de plus en plus l’introduction des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Cette journée d’études sera l’occasion de s’interroger sur les moyens mis en œuvre afin de contribuer à la lisibilité d’une exposition et sur leur pertinence.  Il s’agit de comprendre d’abord comment une exposition se conçoit en amont, quel discours et selon quel langage muséographique elle se déploiera dans un espace donné auquel elle doit s’articuler. Il conviendra de s’interroger sur les logiques à l’œuvre dans cette adaptation afin que le fil directeur de ce qui est montré présente une cohérence à la fois visuelle, sensible et intellectuelle. Il s’agit ainsi de présenter et d’analyser les dispositifs muséographiques auxquels on a recours, en s’appuyant sur l’étude critique d’expériences concrètes qui ont pu être menées. Il convient aussi de prendre en compte les dispositifs qui valorisent la perception que l’on peut avoir d’une exposition, notamment les différentes formes de médiation qui accompagnent la muséographie ainsi que l’usage que l’on peut faire des nouvelles technologies comme complément de plus en plus présent au sein des expositions.

L’organisation d’une exposition sollicite de nombreux acteurs et nécessite la mise en œuvre de compétences diverses aux différentes étapes de sa réalisation. Cette journée d’études permettra d’entendre et de confronter différents points de vue et des expériences variées sur les discours de l’exposition, les dispositifs muséographiques, les formes de médiation et les nouvelles technologies. Grâce aux communications de directeurs de musées, de conservateurs du patrimoine, de responsables culturels des collectivités territoriales, d’universitaires et de chercheurs, de professionnels des musées, du patrimoine et du monde de la culture, ce sera l’occasion de présenter et d’analyser des projets et des réalisations concrètes, de réfléchir, de discuter et d’échanger.

Programme

9 h 00         Accueil des participants

9 h 30         Ouverture par Laurent Brassart, Vice-Président Culture, médiation scientifique et Learning Center, Maître de conférences en histoire moderne, IRHiS – UMR 8529 (Univ. Lille, CNRS)

Introduction par Chang Ming Peng, Professeur en histoire de l’art contemporain, IRHiS –UMR 8529 (Univ. Lille, CNRS)

Première partie — Conception du discours de l’exposition et son adaptation muséographique

Président de séance — François Robichon, Professeur en histoire de l’art contemporain, IRHiS – UMR 8529 (Univ. Lille, CNRS)

9 h 40         Patrice Deparpe, Président de l’Association des conservateurs des musées des Hauts de France, Directeur du Musée départemental Matisse

                   Exposer Matisse, comment et pourquoi faire ?

10 h 00       Evelyne-Dorothée Allemand, Conservatrice en chef, Directrice du MUba Eugène Leroy et Yannick Courbès, Conservateur-adjoint au MUba

                   NOW HERE / NOWHERE — Maintenant ici / Nulle part

10 h 20       Questions du public

10 h 30       Julien Volper, Conservateur – Docteur en Histoire de l’Art, Musée royal de l’Afrique centrale, Tervuren, Maître de conférences au Centre d’Anthropologie Culturelle de l’ULB

                   Les mots pour le dire : la problématique des panneaux et des cartels au MRAC

10 h 50       Cyrille Ballaguy et Marie Hoffmann, Doctorants en Muséologie, IRHiS – UMR 8529 (Univ. Lille, CNRS)

                   Comment construire un discours sur la muséologie à partir de photographies d’art contemporain

11 h 10       Arnaud Quertinmont, Docteur en Égyptologie, Musée Royal de Mariemont

                   « De Stargate aux comics », quand la SF se veut outil de médiation égyptologique

11 h 30       Questions du public

12 h 00       Pause repas

Deuxième partie — Les différentes formes de médiation :

choix et adaptation aux différents publics

Présidente de séance — Chang Ming Peng, Professeur en histoire de l’art contemporain, IRHiS – UMR 8529 (Univ. Lille, CNRS)

14 h 00       Thomas Beaufils, Maître de Conférences Anthropologie sociale et ethnologie, IRHiS – UMR 8529 (Univ. Lille, CNRS)

                   Drôles de machines. Dispositifs de médiation dans les musées néerlandais

14 h 20       Guilaine Legeay, chargée de conception multimédia au Louvre-Lens et Gautier Verbeke, Médiateur au Louvre-Lens

                   Médiations des expositions temporaires au musée du Louvre-Lens

14 h 40       Mathias Blanc, Docteur en Sociologie, responsable scientifique du projet ANR VISUALL, IRHiS –UMR 8529 (Univ. Lille, CNRS), (2013-2017)

                   Adapter la médiation à différents publics : l’apport du dispositif numérique Ikonikat

15 h 00       Questions du public et pause

Troisième partie — L’apport des nouvelles technologies à la valorisation du patrimoine

15 h 30       Silvère Besse, Responsable du développement activité réalité virtuelle, HOLO3

                   Retour d’expérience sur le projet « Voyage en Immersion : La Cathédrale de Strasbourg »

15 h 50       Étienne Hamon, professeur d’histoire de l’art médiéval, IRHiS – UMR 8529 (Univ. Lille, CNRS), porteur du projet régional TRANSEPT

                   Les maquettes numériques, de la recherche fondamentale à la médiation. L’exemple de la cathédrale d’Amiens

16 h 10       Martine Aubry, Ingénieur de recherche, IRHiS – UMR 8529 (Univ. Lille, CNRS)

                   La base de données Monuments aux Morts. Une expérience de médiation au service d’un patrimoine collectif

16 h 30       Questions du public

16 h 40       Conclusion par Chang Ming Peng


Vous aimerez aussi...