Séminaire interdisciplinaire — « Des chiffres et des hommes : Archéologie de la comptabilité au Proche-Orient »

du 25 octobre 2016 au 9 mai 2017, les 2e et 4e mardis du mois de 13 h à 15 h, Salle 6, 105 bd Raspail 75006 Paris

Séminaire interdisciplinaire

Des chiffres et des hommes : Archéologie de la comptabilité au Proche-Orient

Organisateur : Grégory Chambon, Directeur d’études – Savoirs et culture matérielle au Proche-Orient ancien, ANHIMA – UMR 8210

 

Présentation

L’archéologie proche-orientale a mis au jour des dizaines de milliers de tablettes d’argile à caractère comptable, constituant parfois de véritables archives sur une échelle chronologique d’environ 3000 ans. Le report des nombres ou des quantités par les scribes sur ces documents est alors considéré traditionnellement comme l’enregistrement brut et objectif de données à partir desquelles on serait en mesure de décrire simplement l’activité socio-économique des premières villes.

Ce séminaire est consacré à l’étude des pratiques de comptes au Proche-Orient ancien non seulement à partir du contenu mais également à partir des contextes d’élaboration, d’usage et de représentation des textes, afin de mieux saisir leur sens et leur portée, et les comprendre en relation avec d’autres pratiques humaines, comme celles du milieu scribal, du négoce, de la gestion des institutions et du domaine juridique. Il s’agit de mobiliser plusieurs sciences sociales (sciences de l’antiquité, histoire des sciences et des techniques, anthropologie, sciences cognitives, histoire du droit…) pour appréhender les véritables motivations des Anciens : Quel rôle jouaient les pratiques comptables dans l’exercice du pouvoir ? L’écrit servait-il simplement à garder la trace d’une opération matérielle ou bien avait-il un effet de prestige ? Un énoncé comptable pouvait-il être performatif ? Quelle était la part de rituel dans les procédés comptables ? Tenir des comptes impliquait-il de rendre des comptes ?

Programme :

Mardi 25 octobre :

Introduction : approche historique, archéologique et anthropologique

Mardi 8 novembre : Lionel Marti (CNRS – UMR 7192)

Pratiques comptables et pratiques archivistiques : archives des historiens, archives des Anciens

Mardi 22 novembre :

Typologie des documents : documents « intermédiaires » et documents « finis »

Mardi 13 décembre :

Textes et contextes

Mardi 10 janvier :

Rendre des comptes 

Mardi 17 janvier : de 9h à 11h salle Mariette de l’INHA, 2 rue Vivienne 75002 Paris

Normes et pratiques

 

(Mardi 24 janvier : cette séance a été avancée au mardi 17 janvier)

Mardi 14 février :

Temps courts, temps longs : la temporalité des comptes

Mardi 28 février : Louise Quillien (Université Paris 1 / Panthéon – Sorbonne)

Ecritures comptables : entre réalité pratique et gestion « virtuelle »

Mardi 14 mars : Béatrice Fraenkel (EHESS)

Ecrire un compte : pratiques d’écriture et écriture des pratiques

 

Mardi 28 mars : Damien Agut-Labordère (CNRS – UMR 7041)

Les domaines de la comptabilité dans l’économie villageoise égyptienne (Ier millénaire av. J.-C.) :

que compte-t-on ? Et que ne compte-t-on pas ?

Mardi 25 avril : Philippe Clancier (Université Paris 1 / Panthéon – Sorbonne)

Le système des prébendes au Ier millénaire en Babylonie: reflet de la puissance d’une notabilité urbaine 

                         Baptiste Fiète (Collège de France)

La comptabilité des terres allouées pour le service-ilkum, d’après les archives disparues du palais de Hammurabi de Babylone (XVIIIème siècle av. J.-C.)

Mardi 9 mai :

Approche comparatiste : histoire de la comptabilité ou histoire des comptabilités ?

 

Renseignements : gregory.chambon@ehess.fr


Vous aimerez aussi...