Théâtre — « Ça ira (1) fin de Louis »

La dernière pièce de Joël Pommerat, ça ira (1) fin de Louis, une immersion théâtrale dans le tourbillon politique et révolutionnaire de l’Assemblée nationale constituante de 1789, arrive au Théâtre du Nord cette semaine.

Autour du spectacle, se déroule une rencontre avec la comédienne Marie Piemontese, de la Cie Louis Brouillard, et Guillaume Mazeau (IHRF, Paris 1) historien spécialiste de la révolution française et conseiller historique de la pièce. Cette rencontre, organisée en collaboration avec Lille 3, sera animée par Laurent Brassart, vice-président de l’université, MCF en histoire moderne (IRHIS, Lille 3). 
 
Jeudi 12 mai de 14h à 16h
Entrée libre, réservations au 03 20 14 24 24 
 
————————————-
Extrait de l’article « Joël Pommerat, la révolution incarnée » (Fabienne Darge, Le Monde, 6 nov. 2015)
« La première surprise vient du fait que vous ne verrez pas, dans Ça ira, les grandes figures attendues, les Danton, Robespierre, Saint-Just, Marat et autres Desmoulins. Les seuls personnages historiques qui apparaissent en tant que tels sont Louis XVI et Marie-Antoinette. Le cœur du projet de Joël Pommerat, c’est d’avoir voulu décaper le mythe, les images d’Epinal, pour revenir à la source.
Pour ce faire, l’auteur-metteur en scène et sa compagnie ont effectué un énorme travail de documentation, en compagnie de l’historien Guillaume Mazeau (Le Monde du 11 juillet). Ils se sont notamment appuyés sur un livre majeur, celui de l’historien américain Timothy Tackett, Par la volonté du peuple : comment les députés de 1789 sont devenus des révolutionnaires (1997). Le Ça ira de Pommerat, c’est la Révolution à hauteur d’homme, ces hommes ordinaires qui, peu à peu, pas à pas, font l’Histoire, dans les comités de quartier ou à l’Assemblée nationale. »

Vous aimerez aussi...