Journée d’études — « Structures et acteurs de l’éducation au cœur de la Première Guerre mondiale dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais (1914-1918) »

Capture d’écran 2016-03-02 à 18.25.27mercredi 16 mars 2016, 9h-17h30, salle des colloques, Maison de la Recherche, Arras

Journée d’études n° 14 — Structures et acteurs de l’éducation au cœur de la Première Guerre mondiale dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais (1914-1918)

PROGRAMME

8h45                 Accueil à la Maison de la recherche de l’Université d’Artois
09h10-09h20 Propos introductifs par Charles GIRY-DELOISON, professeur en histoire moderne, directeur du CREHS (EA 4027) de l’Université d’Artois
09h20-09h30 Retour sur les apports principaux de la première journée par Jean-François CONDETTE, professeur en histoire contemporaine, Université d’Artois (ESPE-Lille-Nord-de-France), Laboratoire CREHS (EA 4027)

L’enseignement supérieur septentrional dans la guerre : continuer malgré l’occupation
Modérateur : Jean-Marc GUISLIN, professeur en histoire contemporaine à l’Université de Lille 3, Laboratoire IRHiS (UMR-CNRS 8529)
09h30-10h00 Isabelle WESTEEL, directrice du Service commun de la documentation de l’Université de Lille 3 – La bibliothèque universitaire de Lille dans la Grande Guerre
10h00-10h30 Patrick AUGUSTE, chargé de recherches CNRS, Université de Lille 1- Marie-Thérèse POURPRIX, maître de conférences émérite-Lille 1 et Sophie BRAUN, Chargée de mission « Patrimoine scientifique » de l’Université de Lille 1 – La Faculté des sciences de Lille sous occupation allemande (1914-1918)
10h30-10h45 Questions
10h45-11h00 Pause
11h00—11h30 Jean HEUCLIN, doyen honoraire, Fédération universitaire et polytechnique de Lille, chercheur associé au CREHS (EA 4027) – L’ensemble universitaire Catholique de Lille dans la Grande Guerre.
Les enseignements primaire et secondaire en zone occupée
11h30-12h00 Julien DOCHEZ, enseignant au lycée Wallon de Valenciennes, membre de l’équipe académique sur le Centenaire de 1914-1918 –. Le maintien du service public d’instruction dans le Valenciennois occupé d’après l’enquête de 1920
12h00-12h15 Questions et débat avec la salle
12h15-14h00 Pause repas
Les enseignements primaire et secondaire en zone occupée
Modérateur : Stéphane LEMBRÉ, maître de conférences en histoire contemporaine, Université d’Artois (ESPE-Lille-Nord-de-France), Laboratoire CREHS (EA 4027)
14h00-14h30 François-Xavier BOONE, professeur des écoles – Les lycées et collèges de la zone occupée des départements du Nord et du Pas-de-Calais pendant la Première Guerre mondiale
14h30-15h00 Corinne VEZIRIAN-LEFEUVRE, Sandrine GOREZ-BRIENNE, Jean-Baptiste GARDON et François DA ROCHA CARNEIRO, enseignants du secondaire, membres de l’équipe académique sur le Centenaire de 1914-1918 – Le soldat et l’enfant : l’école dans la zone occupée de Roubaix-Tourcoing pendant la Première Guerre mondiale d’après l’enquête de 1920
15h00-15h30 Christine FOCQUENOY-SIMONNET docteure, laboratoire CREHS (Université d’Artois) / CIREL, (Université Lille3), conseillère principale d’éducation au lycée Queneau de Villeneuve d’Ascq, PFA à l’ESPE Lille Nord de France –Les surveillants généraux des départements du Nord et du Pas-de-Calais en Première Guerre mondiale (1914-1918).
15h30-15h45 Questions et débats avec la salle
15h45-16h00 Pause
Le poids des morts et des destructions au sortir de la guerre
Modérateur : Christine DALBERT, IA-IPR en histoire-géographie, Académie de Lille
16h00-16h30 Jean-François GREVET, maître de conférences en histoire contemporaine, Université d’Artois (ESPE-Lille-Nord-de-France), Laboratoire CREHS (EA 4027) –Les normaliens au combat : histoire et mémoires des instituteurs et élèves-maîtres du Nord de la France pendant la grande guerre
16h30-17h00 Philippe MARCHAND, maître de conférences émérite en histoire moderne et contemporaine-HDR, laboratoire IRHiS-Lille 3 (UMR CNRS 8529) – La reconstitution de l’école primaire dans le département du Nord (1918-1930)
17h00-17h15 Questions et débats avec la salle

17h15-17h30 Christine DALBERT, IA-IPR en histoire-géographie, Académie de Lille, et Jean-François CONDETTE, professeur en histoire contemporaine, Université d’Artois (ESPE-Lille-Nord-de-France), Laboratoire CREHS Conclusions


Vous aimerez aussi...