Des historiens dans la bataille ! Marignan 1515-2015

Blog_Photo1[Photo 1 : © Louise Daubigny]

En 1518, François Ier donna une fête éclatante à l’occasion du mariage de Madeleine de la Tour d’Auvergne et de Laurent II de Médicis, parents de la future Catherine de Médicis. Pris dans la course à l’Empire, qu’il dispute à son rival Charles Ier d’Espagne, le roi de France ordonna des réjouissances qui furent l’occasion d’un grand tournoi et d’un simulacre de bataille. Par bien des aspects, ce dernier fit penser à la première victoire du roi, à Marignan. C’est ce spectacle qu’a fait revivre le projet « Marignan 1515-2015 », dans le cadre de la commémoration des 500 ans de la bataille.

Un programme scientifique, un spectacle… 10 500 spectateurs

La reconstitution de ce spectacle s’est jouée à quatre reprises à Romorantin-Lantenay et au Clos-Lucé à Amboise (22, 23, 24 et 25 juillet 2015) [Photo 2]. Blog_Photo2Autour des comédiens, elle a mobilisé plus de 350 bénévoles, pratiquant la reconstitution historique (arts de la guerre, costumes, danse, musique, cuisine) et venus de France, d’Italie, d’Allemagne et de Suisse. Une grande partie d’entre eux ont vécu sur un campement Renaissance le temps des réjouissances [Photo 3] Blog_Photo3qui ont attiré plus de 10 500 spectateurs. Pari réussi donc pour les partenaires du projet et pour une démarche originale qui vise à promouvoir un territoire en alliant la recherche scientifique et le monde socio-économique.

Son maître d’œuvre, Pascal Brioist professeur d’histoire moderne à l’université de Tours, avait répondu en 2014 auprès de la Région Centre à un appel à projet de recherche d’intérêt régional. Celui-ci a été soutenu par un comité scientifique européen[1] : des partenaires régionaux (association R2V2 de la ville de Romoratin, Le Clos-Lucé à Amboise), le Centre d’études supérieures de la Renaissance[2], le Musée de l’Armée à Paris, l’université de Paris-Sorbonne (ensemble musical Renaissance des Sorbonne Scholars[3]) et le laboratoire IRHiS de l’université de Lille 3.

À la pointe de l’aiguille et de l’épée

La collaboration de l’IRHiS s’est faite par l’implication de ses chercheurs travaillant sur la guerre (Benjamin Deruelle) et sur la culture matérielle à la Renaissance (Marjorie Meiss-Even, Isabelle Paresys). Ils ont pu expérimenter par eux-mêmes les arts de la guerre et des apparences vestimentaires de cette époque.  Benjamin Deruelle, qui a participé à la rédaction du scénario et veillé à la justesse historique des reconstitutions de combats, a vécu la bataille de l’intérieur, maniant la pique en compagnie de Pascal Brioist et des lansquenets allemands [Photo 4 par Messire Jacques de Sologne]. Blog_Photo4Pierre-Henry Bas, doctorant à l’IRHiS sur les arts martiaux à la fin du Moyen Âge, a pu les rejoindre en tant que cavalier [Photo 5 par Messire Jacques de Sologne]. Blog_Photo5Jérémy Cundekovic, étudiant en master recherche sur la mode du noir au début du XVIe siècle, a été embauché, quant à lui, à la cour de François Ier encadrée par Isabelle Paresys. [Photo 6 par Marianne Louarn]. Blog_Photo6Celle-ci a cousu plusieurs costumes et piloté l’équipe de reconstituteurs figurant celle-ci [Photo 7 par Gilles de Meurichy]. Blog_Photo7Elle a aussi suivi le travail de l’atelier des petites mains bénévoles de Romorantin qui ont confectionné de nombreux costumes à partir de la douzaines de maquettes qu’elle a dessinées : François Ier, ambassadeur italien, mécanicien du lion de Léonard de Vinci, écuyer du roi, valet de chiens, musiciens, cuisiniers, servantes…[4] [Photos 8 © Louise Daubigny et 9 © maquette par Isabelle Paresys].Blog_photo8

Blog_photo9Médiation de la recherche, médiation de l’histoire

Cette entreprise témoigne de la diversité des usages sociaux possibles de l’histoire aujourd’hui : vulgarisation de la recherche scientifique, éducation populaire, interaction entre l’université et les acteurs publics et privés, mise en valeur d’un territoire et d’un patrimoine historique, reconstitution et interprétation historique en costume, par exemple. Le site internet « Marignan 1515/2015 » permet de prendre la mesure de l’ampleur du travail accompli par les chercheurs, les bénévoles et les professionnels du spectacle autour de ce spectacle historique inédit. [Photo 10 : affiche].

Blog_photo10Il restitue les résultats de la recherche par l’intermédiaire d’un media accessible au grand public où sont publiés les textes écrits par les chercheurs du programme et une passionnante web série documentaire en dix épisodes, « Marignan, histoire d’une célébration », dont l’université de Lille 3 est partenaire. Ces épisodes portent sur le « making off » de la recherche et des reconstitutions ainsi que sur le spectacle proprement dit.

Site internet et web série gardent ainsi la trace d’une entreprise originale de médiation de l’histoire associant chercheurs et reconstituteurs autour des arts du spectacle de la Renaissance et d’aujourd’hui. Bientôt, en octobre 2015, France Culture consacrera un documentaire au projet Marignan dans l’émission « la Fabrique de l’histoire ».

Liens utiles :
Le site internet : Marignan 1515/2015 – http://marignan2015.univ-tours.fr/
« Marignan, histoire d’une célébration » (web série) : http://marignan2015.univ-tours.fr/category/webserie/
Marignan 2015 – Fête Renaissance – Les costumes : https://www.facebook.com/Marignan2015Costumes
« Ces historiens qui refont Marignan » (interview de Pascal Brioist et de Benjamin Deruelle) : chronique sur France Culture, 24/07/2015 : https://www.franceculture.fr/emission-itineraire-bis-ces-historiens-qui-refont-marignan-2015-07-24


[1] Carlo Pedretti, Franck Labrasca, Pascal Brioist (CESR), Benjamin Deruelle, Marjorie Meiss-Even et Isabelle Paresys, (IRHiS, université de Lille), Caro Vecce (université de Naples), Anna Sconza (Paris 3), Sylvie Leduc et Olivier Renaudeau (Musée de l’Armée), Emmanuel de Crouy Chanel (LAMOP), Fabrice Cognot (docteur en histoire), David Rivaud (docteur en histoire), Anne-Marie Foucher (Opéra Bastille).

[2] http://www.intelligencedespatrimoines.fr/

[3] http://www.culture.paris-sorbonne.fr/scholars/

[4] Voir le documentaire sur : http://marignan2015.univ-tours.fr/marignan-histoire-dune-celebration-episode-6/


Vous aimerez aussi...