Friches industrielles : expériences interactives

CONF_Friches_150620_AfficheTable ronde et retour d’expérience sur le projet « Les murs ont des voix »

Samedi 20 juin 2015
10 h – 12 h
MESHS – Espace Baïetto

L’objectif de cette rencontre est de s’interroger sur ce que de nouvelles formes de médiation, liées au numérique, peuvent apporter à la connaissance et à la reconnaissance du patrimoine et du passé industriels. Nous nous appuierons sur le retour d’expérience du projet « Les murs ont des voix », porté par les éditions La Contre Allée et par Book d’Oreille ( http://www.lacontreallee.com/residences/les-murs-ont-des-voix )
En résumé, « Les murs ont des voix » est une balade littéraire et sonore géolocalisée autour de la friche industrielle de Fives-Cail-Babcock, croisant de fait littérature et numérique. L’application, téléchargeable sur smartphone, comporte un livre audio interactif sur l’histoire industrielle du lieu ainsi qu’une re-création de son empreinte sonore.

La table ronde sera modérée par Florence Hachez-Leroy, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université d’Artois, chercheuse au Centre de Recherches Historiques (EHESS) et au centre de recherches Textes et Culture (université d’Artois). Elle préside également le comité d’organisation du TICCIH 2015.

Interviendront à cette table ronde : Benoît Verhille (éditions La Contre Allée), Olivier Carpentier (Book d’Oreille) et Émilie Da Lage (maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université de Lille, membre du Groupe d’études et de recherche interdisciplinaire en information et communication (Gériico, université Lille 3) et de l’Observatoire des Mutations des Industries Culturelles).

Contact : constance.bienaime@meshs.fr


Vous aimerez aussi...