Rémunérer le travail au Moyen Âge

Remunerer-travail977BECK Patrice, BERNARDI Philippe, FELLER Laurent

Rémunérer le travail au Moyen Âge : pour une histoire sociale du salariat

Paris : A. et J. Picard, 2014, 527 p.

ISBN 978-2-7084-0971-2

EUR 900

Résumé éditeur :

Un collectif de médiévistes européens et américains livre le résultat de ses recherches sur la question du salaire au Moyen Âge à travers l’ensemble de l’Europe. Cette question et celle de la rémunération du travail dans l’Europe médiévale n’ont jamais été abordées sous l’angle de l’histoire sociale, alors que le salaire fournit l’essentiel du revenu d’une partie importante de la population urbaine et d’une fraction non négligeable de la population rurale dès le XIIe siècle. La négociation du salaire, son montant, les modalités de son versement structurent la vie d’un nombre croissant de personnes, hommes et femmes, à partir de cette époque et les rapports de travail ne peuvent être ignorés dans une vision d’ensemble de la société médiévale. Selon que la négociation salariale porte sur le prix ou sur la durée des journées, sur un décompte à la tâche ou au temps, les rapports entre employeurs et employés ne sont pas les mêmes. De même, la valeur de ce qui est offert en contrepartie du travail, qu’il s’agisse d’argent ou de prestations en nature, ainsi que les modalités du versement, varient d’un métier à un autre, d’une région à une autre. C’est cette diversité dont les auteurs se sont efforcés de rendre compte en décrivant les nombreuses approches de la rémunération à travers les différentes professions, milieux et périodes concernés. L’importance de cette étude, qui regroupe des historiens comme des spécialistes de l’histoire économique, en fait un ouvrage-clef pour la compréhension des rapports de travail dans l’Europe médiévale. 4e de couv.)

Axe de recherches :

  • Axe 4 : Innovations


Vous aimerez aussi...