Jean Jaurès : l’assassinat, la gloire, le souvenir

Jean-jaures729LALOUETTE Jacqueline

Jean Jaurès : l’assassinat, la gloire, le souvenir

Paris : Perrin, 2014, 384 p.

ISBN 978-2-262-03661-4

FR 1731

Résumé éditeur :

Le 31 juillet 1914, le député socialiste du Tarn Jean Jaurès, 55 ans, directeur de L’Humanité, tombait assassiné par Raoul Villain, au Café du Croissant. Trois jours plus tard commençait la Grande Guerre. Le 29 mars 1919, après une incarcération de près de cinq ans, déclaré non coupable par le jury de la cour d’assises de la Seine, Villain fut acquitté, ce qui fit naître à Paris et en province une émotion presque aussi énorme que celle provoquée par son crime. Qui était au juste Villain, lui-même assassiné à Ibiza en septembre 1936 ? Et comment la légende jaurésienne se construisitelle, dès les lendemains de la disparition du leader socialiste ?
Sur la mort, le procès, l’apothéose d’un des plus illustres de nos grands hommes, dont la mémoire est désormais glorifiée par l’ensemble de la nation, et aussi à l’étranger, Jacqueline Lalouette, au prix d’immenses lectures et suivant des pistes parfois inattendues, apporte des informations et des éclairages décisifs et surprenants. (4e de couv.)

Professeur émérite d’histoire contemporaine de l’université de Lille 3, membre senior honoraire de l’Institut universitaire de France, Jacqueline Lalouette est une spécialiste d’histoire politique et religieuse. Parmi ses principaux ouvrages : La Libre Pensée en France 1848-1940, La République anticléricale XIXe-XXe siècle, La Séparation des Eglises et de l’Etat, Jours de fête. Jours fériés et fêtes légales dans la France contemporaine et La France de la Belle Epoque.

Axe de recherche :

  • Axe 3 : Guerre, Sécurité, (Des)Ordre(s) public(s)

Vous aimerez aussi...