La victoir endeuillée

Victoire-endeuillee672CABANES Bruno

La victoire endeuillée : la sortie de guerre des soldats français,1918-1920

Paris : Ed. du Seuil, 2014, 609 p.

Collection Points. Histoire ; 498

ISBN 978-2-7578-4454-0

FR 1724

Résumé éditeur :

Le 11 novembre 1918 marque l’arrêt des combats sur le front occidental. Mais, pour cinq millions de soldats français, ce n’est pas encore la fin de la guerre. Il leur faut attendre longtemps avant d’être démobilisés et pouvoir revenir dans leur famille. Cette histoire de la sortie de guerre, jusqu’ici méconnue, nous permet de découvrir des combattants épuisés, impatients de rentrer chez eux, et résolus cependant à ne pas accepter une paix hâtive. La haine de l’ennemi se manifeste alors avec force, et la violence de la « culture de guerre » est portée à son apogée. On imagine les soldats et les civils communiant dans la joie de la victoire. Il n’en est rien, et la fracture entre le front et l’arrière n’a jamais été aussi forte. L’armée française en 1918 est une armée victorieuse. C’est aussi, avant tout, une armée en deuil. (4e de couv.)

Professeur d’histoire contemporaine à Ohio State University, où il occupe la chaire Donald et Mary Dunn d’histoire de la guerre, Bruno Cabanes est l’auteur notamment de The Great War and the Origins of Humanitarianism, 1918-1924 (Cambridge University Press, 2014) et Août 14 (Gallimard, 2014).

Axe de recherches :

  • Équipe 3 : Du local aux empires : appartenances, institutions, conflits

Vous aimerez aussi...