Projections/discussions.

564px-Clap_cinema.svg_Projections/discussions. L’idée est de diffuser régulièrement à la faculté des documentaires ou des films liés aux sujets sur lesquels nous travaillons. Avec l’idée de ne pas se restreindre à de simples projections, nous pensons ouvrir sur des discussions autour des documents diffusés. Afin que l’ensemble des séances soient équilibrées, nous prévoyons de limiter la diffusion des vidéos lorsque ces dernières seront trop longues.

Séances le jeudi soir à 18 h 30 Salle de réunion de l’IRHiS (A1 162)

Descriptif général des séances. Les groupes de supporters ultras, les événements de 68 en France, les massacres de masse en Indonésie en 1965, les protestations en Russie contemporaine et la guerre en Ukraine… Voici quelques sujets abordés par des documentaires que l’on vous propose de regarder et de discuter ensemble tout au long de l’année universitaire. Évoquant des situations particulières, éloignées à la fois dans le temps et l’espace, les documentaires proposés dialoguent entre eux et mettent en relief des problématiques communes.

Le Jeudi 11 Décembre
Descriptif du documentaire: The act of killing est un documentaire réalisé par Joshua Oppenheimer en 2012. Les massacres de masse en Indonésie en 1965 étant au centre de ce documentaire, le réalisateur les interroge sous un angle inhabituel, celui des bourreaux. Invités par Oppenheimer à restituer devant le camera les événements d’il y a presque 50 ans, ils évoquent en détails le déroulement des massacres, leurs réflexions et leurs ressentis à la fois sur le moment et postérieurs.

Ouverture sur la discussion: Discuter la question de la banalité de violence que soulève d’emblée les narratifs, pourtant non homogènes des exécutants des massacres. L’impact de la position sociale tant de victimes que de leurs bourreaux sur le vécu et le regard qu’ils portent sur la violence, la question évoquée par les acteurs eux mêmes de l’universalité /la relativité des normes de morale, la place que les transferts culturels peuvent jouer dans la mise en œuvre de la politique de répression d’une grande envergure.. tout cela constitue d’autant de points soulevés par le documentaire et susceptibles d’animer la discussion.

 

Le contenu de la séance suivante est à définir avec Mathieu Monoky.


Vous aimerez aussi...