Du coffre fort à la dette

4080268b-e9c6-4da4-8394-02558ee0002d

c152be12-64fd-4c6d-a99b-cb26d47074d8DU COFFRE FORT À LA DETTE

Un article de Béatrice Touchelay
Professeur d’Histoire à l’Université de Lille.

Consacré aux aspects économiques et bassement matériels de la Grande guerre « Du coffre fort à la dette » aborde un sujet peu attirant pour le grand public et à ce titre bien souvent négligé. Une grande partie des émissions consacrées à la célébration du centenaire de 1914 sacrifie ces questions d’intendance à d’autres thématiques plus faciles à mettre en scène et plus séduisantes pour le grand public. Le titre retenu ne s’en cache pas, ils’agit bien de montrer comment, en quatre ans, la Grande guerre a transformé un pays rentier en un pays débiteur à l’égard du reste du monde et des épargnants français, contraignant l’État de l’une des nations les plus riches du monde à quémander pour faire face aux dépenses de guerre. Ce que le titre dit moins, et c’est là un des autres attraits de l’entreprise, c’est qu’elle sort du cadre de l’État et de ses principaux protagonistes, gouvernants alliés, Banque de France, patronat, épargnants, pour éclairer les effets de la Guerre sur la vie quotidienne des combattants et de l’arrière. Avec quels subsides les poilus mobilisés et leurs épouses peuvent-ils survivre après la mobilisation ? A qui profite cette situation, aux mercantis, aux industriels qui s’enrichissent tandis que d’autre paient l’impôt de sang ?
Dans quelle mesure la contribution exceptionnelle et extraordinaire sur les bénéfices de guerre introduite en 1916 parvient elle à limiter l’injustice?
Sans aucune complaisance pour l’un ou l’autre camps, ce documentaire s’appuie des documents d’archives originaux. Il mobilise aussi quelques universitaires et fins connaisseurs de la Banque de France pour clarifier la situation et examiner les conséquences de la Grande guerre à plus long terme.
Au bout du compte, Du coffre fort à la dette réhabilite l’approche par l’économie pour mettre en évidence que la Grande Guerre a avant tout été une histoire d’hommes et de femmes dont la vie quotidienne a été bouleversée durablement, une histoire de victimes d’un destin qui leur échappe et aussi, pour d’autres, une opportunité pour s’enrichir.
Brutalement humaine, la force cette histoire s’inscrit dans les conditions matérielles de ses protagonistes que « Du coffre fort a la dette » fait très bien ressortir.

 

Une collection de 6 documentaires de 52’,
coproduite par France Télévisions,
avec le CNC, la Procirep-Angoa,
la Région Bretagne, le ministère de la défense
et la mission du centenaire 14/18

Première diffusion
Lundi 10 Novembre 08:50
sur France 3

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Vimeo
Sur notre site http://www.candela-productions.fr/


Vous aimerez aussi...