La guerre vue du ciel : 1914-1918, le front en Belgique

Guerre-ciel325STICHELBAUT Birger, CHIELENS Piet

La guerre vue du ciel : 1914-1918, le front en Belgique

Bruxelles : Fonds Mercator, 2013, 350 p.

ISBN 978-94-6230-025-5

N 2603

Résumé éditeur :

Il y a cent ans éclatait la Première Guerre mondiale. Ce qui devait être une guerre de mouvement brève et rapide s’est rapidement transformée, sur le front occidental, en une guerre de tranchées qui s’est éternisée durant de longues années.
La photographie aérienne, une technologie relativement neuve, fut rapidement considérée comme un instrument indispensable pour les services de renseignements militaires de chacun des belligérants.
Les clichés étaient destinés à en savoir davantage sur les positions et
les intentions de l’ennemi. Aujourd’hui, elles offrent un regard unique sur la guerre et le développement du système des tranchées, les batteries d’artillerie et les abris bétonnés, mais aussi les lignes de chemin de fer, les terrains d’aviation ou les itinéraires d’évacuation sanitaire. Elles montrent aussi le déroulement des hostilités en Flandre, kilomètre par kilomètre, l’action dévastatrice du conflit et la destruction totale du paysage sur la ligne de front.
Le Fonds Mercator, le musée In Flanders Fields d’Ypres, l’Imperial War Museum de Londres et le Musée royal de l’Armée et d’Histoire militaire de Bruxelles ont uni leurs forces pour présenter 130 études de cas constituant un ouvrage exceptionnel.
Les auteurs montrent à l’aide de photos aériennes, de cartes et de documents historiques la portée de la Première Guerre mondiale et ses conséquences dramatiques sur le paysage avec une précision jamais atteinte. Des transparents permettent une meilleure lecture des photographies : où passent les lignes ? comment les défenses sontelles organisées ? quelles sont les données topographiques ? etc.
Cet ouvrage constitue une contribution tout à fait novatrice et essentielle pour l’histoire de la Première Guerre mondiale. (4e de couv.)

Birger Stichelbaut est chercheur postadoctoral au département  d’Archéologie de l’Université de Gand (UGent).
Piet Chielens est coordinateur au musée In Flanders Fields d’Ypres.

Axe de recherches :

  • Équipe 3 : Du local aux empires : appartenances, institutions, conflits

Vous aimerez aussi...